'Ce que réclament les Togolais'

27/09/2017
'Ce que réclament les Togolais'

Mohamed Ibn Chambas

Le représentant du secrétaire général des Nations Unies chargé de l’Afrique de l’Ouest, Mohamed Ibn Chambas, s’est exprimé en faveur du dialogue pour résoudre la crise politique.

‘L’Afrique de l’Ouest a connu beaucoup de crises, y compris des guerres civiles, sauf le Togo. Il faut tout faire pour préserver la paix et la sécurité en renforçant les acquis démocratique’, a-t-il déclaré à la BBC.

Et la sortie de crise passe selon lui par l’organisation d’un référendum sur les réformes constitutionnelles.

‘On attend que le gouvernement fixe la date du référendum et nous espérons que le peuple togolais aura ainsi l’opportunité de trancher’.

L’opposition rejette cette option et exige le départ immédiat du président Faure Gnassingbé dont le mandat s’achève en 2020.

‘Cette demande n’est ni démocratique, ni de nature à maintenir la paix sociale ‘, a-t-il souligné.

Pour les Nations Unies, le projet adopté récemment par les députés est une avancée car il mentionne très clairement la limitation du mandat présidentiel et un scrutin à deux tours. ‘C’est ce que réclament les Togolais’, a rappelé le représentant onusien.

La position exprimée par Mohamed Ibn Chambas n’est pas partagée par les représentants de l’opposition.

Ils parlent d’un refus de l'alternance qui constitue une menace pour la stabilité et demandent à la communauté internationale de s'aligner sur la position du peuple.

L’alternance ne se décrète pas et se gagne lors d’élections. Quant à la position du peuple, tous les Togolais ne partagent pas les idées de l’opposition. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.