Ce qui s'est dit à Ouaga

17/01/2007
Ce qui s'est dit à Ouaga

L'Union européenne (UE) va appuyer l'organisation des élections législatives prévues le 24 juin prochain au Togo, a annoncé mardi à Ouagadougou le Comité de suivi de l'accord politique intertogolais.

"Le représentant de l'UE a informé le Comité de la venue le 22 janvier 2007 au Togo d'une mission" d'estimation des besoins pour un appui de l'UE aux opérations électorales au Togo, indique un communiqué publié mardi à l'issue de travaux du Comité dans la capitale burkinabè.  

Le texte, qui ne précise pas la nature du futur appui européen, mentionne par ailleurs que l'UE a "souhaité" qu'une "invitation" lui parvienne "au plus tard mi-février" afin qu'elle puisse dépêcher ses observateurs au scrutin.

 

"Nous allons travailler (...) avec les membres de la mission de l'UE qui viendra au Togo", a indiqué à l'AFP Potopéré Tozin, président de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) du Togo, qui a pris part à la réunion.

 

"Les élections, c'est une grosse machine, et pour la démarrer, il faut beaucoup d'énergie que nous sommes en train de la mobiliser", a-t-il assuré.

 

Selon le ministère burkinabè des Affaires étrangères, Youssouf Ouédraogo, la mission de l'UE aura pour but "d'évaluer les besoins nécessaires à la tenue d'élection transparentes".

 

"Ce qui nous paraît important, c'est l'organisation des élections législatives transparentes et crédibles", a déclaré à la presse le président burkinabè Blaise Compaoré, qui dirige le Comité.

 

"C'est cela qui va consolider la cohésion entre Togolais et la réconciliation au Togo", a-t-il estimé.

 

Enfin, le Comité a décidé de l'édition de "cartes d'électeurs sécurisées avec photo numérisée" pour le scrutin ainsi que "l'utilisation de kits pour l'établissement du fichier électoral".

 

Le Comité de suivi de l'accord politique togolais du 20 août est composé de partis au pouvoir et de l'opposition togolais, de représentants de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'ouest (Cédéao) et de l'UE.

 

Une prochaine session du Comité a été fixée au 27 février à Ouagadougou.

 

 

LE COMMUNIQUE FINAL

 

La troisième session du Comité de suivi de l'Accord Politique Global (APG) s'est tenue a Ouagadougou le 16 janvier 2007 sous la présidence de Son Excellence Monsieur Blaise Compaoré, Président du Burkina Faso, Facilitateur du Dialogue Intertogolais et Président du Comité de Suivi.

 

Tous les membres du Comité de Suivi ont pris part à la présente session ainsi qu'une délégation de la CENI (cf. liste en annexe).

 

 

Après avoir présenté ses voeux aux membres du Comité, le Facilitateur les a exhortés à aller de l'avant dans la mise en oeuvre de l'APG afin d'atteindre ses objectifs et redonner confiance au peuple togolais.

 

Le Comité de Suivi a ensuite examiné les points inscrits à son ordre du jour.

 

Le Comité de Suivi a entendu une communication du Gouvernement sur l'état d'avancement de la mise en oeuvre de l' APG.

 

Le représentant du Gouvernement a fait état de la poursuite des activités du comité ad hoc en appui aux actions du Haut-Commissaire chargé des rapatriés et de l'action humanitaire, des projets en préparation en vue de la sécurisation des activités politiques et du processus électoral ainsi que pour la mise en place effective des commissions chargées de faire la lumière sur les actes de violence à caractère politique commis par le passé, et proposé des mesures d'apaisement et de réconciliation.

 

Il a également relevé le souci du Gouvernement de ne pas adopter le projet de code électoral sur la base d'ambiguïtés concernant le mode de prise de décisions au sein de la CENI.

 

Enfin, il a fait cas de la mission en cours au Togo d'une délégation de l'ONU pour évaluer les actions pouvant être soutenues ou financées dans le cadre du processus électoral.

 

Conformément aux recommandations de sa précédente réunion tenue à Lomé le 16 décembre 2006, le Comité de Suivi a entendu une communication de la CENI sur l'état d'avancement de ses travaux.

 

Le Président de la CENI, qu'accompagnaient d'autres membres de l'institution, a informé le Comité de Suivi de la tenue, du 4 au 6 janvier 2007 à Lomé, de journées de réflexion sur les opérations électorales auxquelles ont pris part des représentants des Commissions Electorales de pays de la sous-région et un expert des Nations unies. Il a fait état des difficultés rencontrées par la Commission dans l'accomplissement de ses missions, notamment en ce qui concerne le choix du mode de recensement, la configuration de la carte d'électeur, ainsi que les modalités de prise de décisions au sein de la CENI.

 

Afin de surmonter ces difficultés, il a sollicité du Comité de Suivi des orientations et des recommandations idoines.

 

Après des échanges sur le rapport de la CENI, le Comité de Suivi s'est accordé sur les recommandations suivantes:

 

1. concernant la carte d'électeur, l'adoption d'une carte d'électeur sécurisée avec photo numérisée;

 

2. en ce qui concerne le mode de recensement, l'utilisation de Kits pour l'établissement du fichier électoral;

 

3. s'agissant du mode de prise de décisions de la CENI, le Comité de Suivi a tenu à préciser que, conformément aux dispositions de l'APG, les décisions doivent être prises en privilégiant le consensus. Toutefois, en cas de blocage avéré, la CENI recourt au vote de la manière suivante:

 

a) majorité qualifiée des 2/3 des membres présents au premier tour; b) majorité relative des membres présents au second tour.

 

Le Comité a tenu à rappeler toute la pertinence du paragraphe 5.7 de l'APG, qui stipule qu'en cas de différend sur tout ou partie de l'APG, y compris les modalités de l'organisation et du déroulement des opérations électorales, les parties signataires conviennent de s'en remettre à l'arbitrage du Facilitateur.

 

Le Comité de Suivi a ensuite procédé à une évaluation de plusieurs autres aspects de l'Accord Politique Global.

 

Le représentant de l'Union européenne a informé le Comité de la venue, le 22 janvier 2007, d'une mission de formulation des appuis aux opérations électorales au Togo.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Infrastructures de base : nouvel engagement de l’UE

Coopération

Améliorer l’accès à l’eau potable et proposer de meilleures conditions sanitaires aux habitants de Notsé. C'est l'objectif d'un programme financé par l'UE.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.