Centrafrique : 1.000 électeurs ont voté à Lomé

14/02/2016
Centrafrique : 1.000 électeurs ont voté à Lomé

Anicet Georges Dologuélé (G) et Faustin Archange Touadéra

Les Centrafricains votaient dimanche pour choisir un président qui devra sortir le pays de trois ans de violences intercommunautaires. Ils ont le choix entre les deux anciens Premiers ministres Anicet Georges Dologuélé et Faustin Archange Touadéra.

Le renversement du président François Bozizé, en mars 2013, par la rébellion à dominante musulmane Séléka de Michel Djotodia, avait précipité le pays dans un cycle de violences intercommunautaires qui a culminé fin 2013 par des massacres à grande échelle et le déplacement de centaines de milliers de personnes.

Le vote se déroule également au Togo. Environ 1.000 électeurs centrafricains vivant au Togo et au Ghana (il n’y a pas de représentation à Accra) ont accompli leur devoir civique au consulat de Centrafrique à Lomé. 

Le Consul, Marie Zoungoula Akibode, a remercié les autorités togolaises pour les dispositions prises à l’occasion de ce second tour.

‘Cette journée est très importante pour la RCA. Nous avons traversé des moments terribles. Tout le monde a pris conscience qu’il est urgent de se réconcilier pour permettre au pays de redémarrer’, a confié la diplomate.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un nouveau marché pour la ville de Bafilo

Développement

L’Etat va investir 450 millions de Fcfa pour la construction du nouveau marché de Bafilo (Nord du Togo, 26.000 habitants).

Le 2 février met les petits plats dans les grands

Tourisme

L’hôtel du 2 février (ex-Radisson Blu) organise à partir de ce samedi une semaine gastronomique pour découvrir les saveurs du Togo et du monde entier.

La musique pour adoucir les tensions

Culture

Un message d’amour et d’espoir en ces temps troublés. Telle est l’ambition de Valentine Alvares à travers son nouveau single sorti jeudi.

Villes de demain

Développement

Les pouvoirs publics ont signé un mémorandum d'entente avec ONU-Habitat pour mieux gérer l'urbanisation galopante.