Changements climatiques : relever le défi mondial

20/05/2014
Changements climatiques : relever le défi mondial

Arthème Ahoomey-Zunu, le Premier ministre togolais

L’Assemblée annuelle de l’Organisation mondiale de la Santé s’est ouverte lundi à Genève. Plus de 3000 délégués sont présents. Au cours des cinq prochains jours, des représentants de haut niveau des 194 États Membres de l’OMS débattront des principales questions de santé mondiale et prendront notamment des décisions sur les efforts visant à prévenir et combattre les maladies non transmissibles telles que le diabète, les cardiopathies, les cancers et les pneumopathies chroniques.

La réunion annuelle devrait annoncer une nouvelle stratégie mondiale et les cibles à atteindre pour lutter contre la tuberculose. Des propositions seront faites pour améliorer la santé des patients atteints d’une hépatite virale et les moyens à mettre en œuvre pour combattre la résistance aux médicaments antimicrobiens;

Les délégués se pencheront aussi sur les progrès de la réforme entreprise par l’Organisation.

Le thème central choisi cette année est ‘Santé et environnement’.

Les changements climatiques constituent une nouvelle menace importante pour la santé publique. La variabilité du climat et son réchauffement sont cause de décès et de maladies à travers les catastrophes naturelles qu’elles entraînent – telles que les vagues de chaleur, les inondations et les sécheresses.

Un phénomène qui vise à priver totalement l’homme de ses droits les plus élémentaires

− Arthème Ahoomey-Zunu

‘Au Togo, la variation constatée des paramètres climatiques est à l’origine de nombreuses maladies vectorielles comme le paludisme, affection qui constitue la première cause de consultation, l’onchocercose, et d’autres maladies d’origine hydrique telles que le choléra, les maladies des voies respiratoires, les méningites ainsi que la malnutrition chez les enfants de moins de 5 ans dans certaines régions vulnérables’, a-t-il déclaré.

Pour le Premier ministre, les changements climatiques sont un phénomène qui vise à priver totalement l’homme de ses droits les plus indispensables tels que le droit à l’habitat, le droit à la nourriture, le droit à l’épanouissement et au divertissement.

Face à ce défi mondial, Arthème Ahoomey Zunu a appelé à une mobilisation internationale de façon harmonisée et avec une vision commune pour parer à l’évolution inquiétante du phénomène.

Informations complémentaires

Discours PM-OMS.pdf 65,16 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.