Charge à l’essieu : tolérance zéro

22/07/2015
Charge à l’essieu : tolérance zéro

Les accidents sont quotidiens

La période de grâce concernant la charge à l’essieu est terminée, a annoncé mercredi le ministre des Transports, Ninsao Gnofam.

Les propriétaires de camions et les chauffeurs sont appelés à appliquer la norme UEMOA relative au contrôle du gabarit, du poids.

Le non-respect de la charge à l’essieu, c’est à dire la charge maximale autorisée d'un véhicule de transport routier, est à l’origine de nombreux accidents mortels. En outre, les camions surchargés défoncent le réseau routier en cours de rénovation et de modernisation.

Au Togo, le fret routier est assuré par de petites entreprises propriétaires d’un ou deux camions. Delato Kokou Agbokpe, le directeur des transports routiers, a appelé les professionnels à se regrouper en coopérative afin de renouveler un parc vieillissant constitué de tracteurs d’occasion.

Ils sont aussi à l’origine de nombreux accidents.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.