Cina Lawson demande davantage aux opérateurs

03/05/2012
Cina Lawson demande davantage aux opérateurs

Apporter la téléphonie cellulaire et l’internet partout au Togo; cela suppose de disposer d’une couverture adéquate. Or, les opérateurs choisissent le plus souvent la facilité et la rentabilité en limitant leur présence aux seules zones à forte densité.

Mais les choses vont changer. Le chef de l’Etat a rappelé à plusieurs reprises que les nouvelles technologies devaient toucher le plus grand nombre.

Aussi, la ministre des Postes et des Télécommunications, Cina Lawson (photo) a demandé aux trois opérateurs togolais (Togo Telecom, Togo Cellulaire et Moov) d’investir dans la densification de leurs réseaux respectifs.

Il n’y a plus qu’à sortir le carnet de chèque.

Au terme d’une convention signée jeudi, Togo Cellulaire mettra 4 milliards sur la table, Togo Telecom 1,1 milliard et Moov 900 millions pour installer 44 sites relais couvrant près de 190 localités. Et ce n’est qu’une première étape.

La ministre a regretté qu’internet ne soit accessible que dans les grandes villes ; elle a également souligné les tarifs encore trop élevés des communications.

Si l’objectif est d’offrir l’accès le plus large possible aux populations, la volonté est de permettre en priorité aux lycéens et aux étudiants de surfer sur le web.

"L'accès aux services des télécommunications, notamment au téléphone et à l'Internet n'est plus un luxe, c'est un outil indispensable de connaissance et de développement", a souligné Mme Lawson. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Voir plus loin

Santé

Le service d’ophtalmologie du CHU Sylvanus Olympio de Lomé a reçu vendredi de nouveaux équipements.

L'art descend dans la rue

Culture

Les commémorations du 57e anniversaire de l’indépendance ont pris fin vendredi avec l’inauguration d’une gigantesque fresque.

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.