Cina Lawson demande davantage aux opérateurs

03/05/2012
Cina Lawson demande davantage aux opérateurs

Apporter la téléphonie cellulaire et l’internet partout au Togo; cela suppose de disposer d’une couverture adéquate. Or, les opérateurs choisissent le plus souvent la facilité et la rentabilité en limitant leur présence aux seules zones à forte densité.

Mais les choses vont changer. Le chef de l’Etat a rappelé à plusieurs reprises que les nouvelles technologies devaient toucher le plus grand nombre.

Aussi, la ministre des Postes et des Télécommunications, Cina Lawson (photo) a demandé aux trois opérateurs togolais (Togo Telecom, Togo Cellulaire et Moov) d’investir dans la densification de leurs réseaux respectifs.

Il n’y a plus qu’à sortir le carnet de chèque.

Au terme d’une convention signée jeudi, Togo Cellulaire mettra 4 milliards sur la table, Togo Telecom 1,1 milliard et Moov 900 millions pour installer 44 sites relais couvrant près de 190 localités. Et ce n’est qu’une première étape.

La ministre a regretté qu’internet ne soit accessible que dans les grandes villes ; elle a également souligné les tarifs encore trop élevés des communications.

Si l’objectif est d’offrir l’accès le plus large possible aux populations, la volonté est de permettre en priorité aux lycéens et aux étudiants de surfer sur le web.

"L'accès aux services des télécommunications, notamment au téléphone et à l'Internet n'est plus un luxe, c'est un outil indispensable de connaissance et de développement", a souligné Mme Lawson. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !