Classique !

27/07/2013
Classique !

La réaction était prévisible. Le Collectif ‘Sauvons le Togo’ (CST), crédité de la 2e place aux élections législatives du 25 juillet, selon les premières tendances, a dénoncé vendredi ces estimations s’en prenant au passage à la Commission électorale nationale indépendante (Céni) accusée ‘de préparer l’opinion nationale et internationale à accepter les faux résultats d’un nouveau coup de force électoral’. 

Ce groupement de parti, dominé par l’ANC de Jean-Pierre Fabre, tente d’accréditer la thèse que le scrutin a été trafiqué Ce qui est faux et les nombreux observateurs sont là pour l’attester. 

Déjà en 2010, lors de l’élection présidentielle, M. Fabre s’était déclaré gagnant s’appuyant sur la collecte des résultats réalisée par ses militants.

« Si le pouvoir ne veut pas rapidement se ressaisir, le pays sera en difficulté. Nous ne pouvons pas accepter ce coup de force », a-t-il déclaré.

Le CST arriverait en seconde position après le parti UNIR (majorité présidentielle) et serait majoritaire en voix à Lomé.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.