Clivages politiques et ethniques, premières causes des violences

24/11/2011
Clivages politiques et ethniques, premières causes des violences

La Commission «Vérité, Justice et Réconciliation» a fait jeudi le bilan des audiences menées pendant plusieurs semaines à Lomé et en province.

« Les clivages politiques et ethniques sont les premières causes des violences qui ont jalonné le cours de notre histoire nationale, notamment lors des consultations électorales », a souligné Mgr Nicodème Barrigah (photo), le président de l’institution.

Le prélat a déploré « la faible participation des populations aux audiences dans certaines régions, la rareté des aveux des auteurs présumés et la non comparution de certains acteurs-clés de notre histoire nationale ».

La CVJR a été créée à la demande du président Faure Gnassingbé, pour faire la lumière sur les violences survenues au Togo entre 1958 et 2005.

Lire le communiqué sur le site de la CVJR

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Protéger la culture immatérielle

Culture

Les traditions orales, les arts du spectacle, les pratiques sociales, les rituels ou l'artisanat doivent être protégés. C'est la mission de l'Unesco.