Clivages politiques et ethniques, premières causes des violences

24/11/2011
Clivages politiques et ethniques, premières causes des violences

La Commission «Vérité, Justice et Réconciliation» a fait jeudi le bilan des audiences menées pendant plusieurs semaines à Lomé et en province.

« Les clivages politiques et ethniques sont les premières causes des violences qui ont jalonné le cours de notre histoire nationale, notamment lors des consultations électorales », a souligné Mgr Nicodème Barrigah (photo), le président de l’institution.

Le prélat a déploré « la faible participation des populations aux audiences dans certaines régions, la rareté des aveux des auteurs présumés et la non comparution de certains acteurs-clés de notre histoire nationale ».

La CVJR a été créée à la demande du président Faure Gnassingbé, pour faire la lumière sur les violences survenues au Togo entre 1958 et 2005.

Lire le communiqué sur le site de la CVJR

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.