Clivages politiques et ethniques, premières causes des violences

24/11/2011
Clivages politiques et ethniques, premières causes des violences

La Commission «Vérité, Justice et Réconciliation» a fait jeudi le bilan des audiences menées pendant plusieurs semaines à Lomé et en province.

« Les clivages politiques et ethniques sont les premières causes des violences qui ont jalonné le cours de notre histoire nationale, notamment lors des consultations électorales », a souligné Mgr Nicodème Barrigah (photo), le président de l’institution.

Le prélat a déploré « la faible participation des populations aux audiences dans certaines régions, la rareté des aveux des auteurs présumés et la non comparution de certains acteurs-clés de notre histoire nationale ».

La CVJR a été créée à la demande du président Faure Gnassingbé, pour faire la lumière sur les violences survenues au Togo entre 1958 et 2005.

Lire le communiqué sur le site de la CVJR

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Rentrée judiciaire à Abuja

Cédéao

La Cour de justice de la Cédéao vient d'effectuer sa rentrée judiciaire. L'ambassadeur togolais a salué le rôle joué par cette institution.

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.