Clivages politiques et ethniques, premières causes des violences

24/11/2011
Clivages politiques et ethniques, premières causes des violences

La Commission «Vérité, Justice et Réconciliation» a fait jeudi le bilan des audiences menées pendant plusieurs semaines à Lomé et en province.

« Les clivages politiques et ethniques sont les premières causes des violences qui ont jalonné le cours de notre histoire nationale, notamment lors des consultations électorales », a souligné Mgr Nicodème Barrigah (photo), le président de l’institution.

Le prélat a déploré « la faible participation des populations aux audiences dans certaines régions, la rareté des aveux des auteurs présumés et la non comparution de certains acteurs-clés de notre histoire nationale ».

La CVJR a été créée à la demande du président Faure Gnassingbé, pour faire la lumière sur les violences survenues au Togo entre 1958 et 2005.

Lire le communiqué sur le site de la CVJR

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Deux matchs avancés samedi

Sport

En match avancé samedi à Lomé As Togo-Port a battu Maranatha par 1 but contre 0. De son côté, Sémassi s’est imposée face à Asko (2-1).

Inauguration d'une usine pharmaceutique

Santé

Faure Gnassingbé a inauguré vendredi une usine pharmaceutique à Avéta (25km de Lomé). 

Dégringolade

Sport

Un classement qui ne va pas faire plaisir aux dirigeants de la Fédération togolaise de football.

Les Lionnes de la Téranga écrasent le Togo

Sport

C’est ce qu’on appelle une claque. Les Eperviers Dames ont perdu 0 à 6 jeudi face au Sénégal à l’occasion du premier match du tournoi de l’UFOA à Abidjan.