Commande publique accélérée

16/03/2015
Commande publique accélérée

Reste à transformer dans les faits les directives gouvernementales

Au Togo, une loi régit la passation et le contrôle des marchés publics. Les autorités entendent instaurer, non seulement la transparence, mais aussi la concurrence et l’égalité de traitement pour la commande publique.

L’ARMP, autorité administrative indépendante a pour mission principale d’assurer la régulation des marchés publics et des conventions de délégation de service public.

Mais au quotidien, les lenteurs administratives et le manque de formation de certains fonctionnaires freinent le travail de l’Autorité de régulation.

Elle forme depuis lundi 400 membres des commissions de passation et de contrôle des marchés publics et des services techniques impliqués dans l’élaboration des dossiers d’appel à concurrence et l’évaluation des offres et propositions.

L’objectif est de professionnaliser les acteurs de la commande publique. De leur degré de maîtrise des procédures dépend largement la célérité et la qualité des acquisitions’, explique René Kapou, le directeur général de l’ARMP

Si l’UEMOA et l’Union européenne se sont félicités de la création de l’Autorité, elles regrettent les lenteurs récurrentes des procédures de passation des marchés.

Cette mise à niveau vise à y remédier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Maroc, 16 membre de la Cédéao ?

Cédéao

Le Maroc a officiellement informé vendredi la présidente de la Cédéao de sa volonté d’adhérer à cet ensemble régional ouest-africain.

La FTF noue de nouvelles alliances

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) tente de se reconstruire après des années d’errance et de gestion calamiteuse.

Nouvelle alerte à la méningite

Santé

Depuis le 1er janvier, 201 cas de méningite ont été identifiés au Togo. Le bilan actuel est de 17 morts dans 17 districts sanitaires.

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé.