Comment alimenter le Sahel ?

02/06/2012
Comment alimenter le Sahel ?

Le président en exercice de l’Union économique et monétaire ouest- Africaine (UEMOA), Faure Gnassingbé, avait décidé, il y a quelques mois, de créer un Comité sur la sécurité alimentaire chargé de surveiller la situation au Sahel et d’intervenir en cas de besoin.

La deuxième réunion du Comité s’est tenue vendredi à Niamey en présence des ministres de l’Agriculture des pays membres, dont celui du Togo, Mesan Kossi Ewovor (photo).

La question est récurrente : comment contrer les crises alimentaires qui frappent depuis des années les pays de la région ?

Malgré les efforts déployés par les dirigeants de la sous région, la situation alimentaire reste très précaire ; d’autant que la dernière campagne agricole n’a pas été bonne. Très peu de pays disposent actuellement d’excédents céréaliers. Ils sont trois dans cette situation, le Bénin, le Mali et le Togo.

Au Togo, la production a connu une hausse significative grâce à la mise en place du Programme national d’investissement agricole et de sécurité alimentaire (PNIASA). Une partie des excédents est d’ailleurs distribué aux pays du Sahel qui en ont le plus besoin via le PAM (Programme alimentaire mondial).

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Coopération agricole avec Israël

Cédéao

Le ministre de l’Agriculture, Ouro-Koura Agadazi, effectue depuis lundi une visite de travail en Israël.

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.