Comment survivre (politiquement) après le 14 octobre ?

26/10/2007
Comment survivre (politiquement) après le 14 octobre ?

Laminés lors des élections législatives du 14 octobre dernier, la plupart des partis politiques togolais –à l'exception notable de l'UFC et, dans une moindre mesure du CAR- tentent de survivre au tsunami qui les a balayé. Sans députés à l'Assemblée et sans réel assise populaire nationale, il va être difficile de continuer le combat. Alors, certains se manifestent pour qu'on ne les oublie pas trop vite .

C'est ainsi que Nicolas Lawson, président du Parti de la Rédemption et du Renouveau (opposition) se dit « prêt à participer au prochain gouvernement si on fait appel à lui ». M. Lawson affirmé que son parti « mettra ses idées et sa vision de la gouvernance politique, économique et du développement au service du pays s'il est sollicité ». Question à 100Fcfa, le sera-t-il ?

Le président du Togo, malgré une majorité absolue à l'Assemblée nationale (50 sièges) pourrait décider d'ouvrir son gouvernement à certains opposants et à des représentants de la société civile. Mais Nicolas Lawson dispose-t-il d'une réelle représentativité ?

Pour le leader du Parti de la Rédemption et du Renouveau, son entrée au gouvernement serait le seul moyen de surmonter la gifle reçue le 14 octobre dernier.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

As Togo-Port rencontrera un club soudanais le 10 mars

Sport

As Togo-Port rencontrera le 10 mars prochain à Lomé Al Hilal FC du Soudan à l’occasion des 16e de finale de la Ligue africaine des champions de la CAF.

Guinée Bissau : non aux sanctions !

Cédéao

Les 19 personnalités bissau-guinéennes, récemment sanctionnées par la Cédéao pour non respect de l’Accord de Conakry, constestent cette décision.

Incendie des marchés : six personnes recouvrent la liberté

Justice

Six personnes incarcérées dans le cadre des incendies criminels des marchés de Lomé et de Kara (janvier 2013) ont bénéficié mercredi d’une remise en liberté provisoire.

La mode dans tous ses états

Culture

Le FIMO 228, Festival international de la mode au Togo, s’est ouvert mardi à l’hôtel Ibis de Lomé.