Communes : une coalition qui fait sens

22/11/2017
Communes : une coalition qui fait sens

Jean-Marie Tetart

La 13e édition de la Journée nationale des communes du Togo (JNCT) s’est achevée mercredi. Elle avait pour thème : ‘Les collectivités locales au cœur de l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD’. 

Jean-Marie Tetart, le Maire de Houdan (France, ancien député des Yvelines et président de Yvelines Coopération Internationale et Développement (YCID), a souligné lors de son intervention le rôle des communes comme acteurs essentiels aux côtés de l’Etat de la mise en œuvre de l’agenda 2030. 

‘L’atteinte des 17 Objectifs de développement durable ne peut être envisagée sans une implication centrale des collectivités territoriales et c’est sans doute une des grandes leçons de l’évaluation de la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement que de le reconnaitre et de l’avoir introduit comme un élément de stratégie pour les ODD’, a-t-il déclaré. 

L’élu a rappelé que c’est aux collectivités locales de rapprocher les citoyens de l’action internationale et onusienne si souvent décriée pour son impuissance. C’est important car c’est un des éléments de confiance dans l’action publique en général. 

Pour M. Tetart, les collectivités locales doivent être les artisans de cette localisation des ODD qui ne peut que reposer que sur l’élaboration au niveau local d’un diagnostic partagé de la situation d’un territoire au regard de ces objectifs. 

Le Maire de Houdan a donné quelques pistes pour permettre aux communes togolaises d’être autonomes.

D’abord, s’assurer de ressources pérennes de type foncier pour développer le fonctionnement général et des infrastructures et équipements qui ne peuvent avoir le caractère marchand. 

Ensuite, développer des infrastructures et équipements marchands dont la contrepartie payée par l’usager permettra au moins d’assurer la maintenance, le bon fonctionnement et la pérennité du service. 

Partenaires de confiance 

‘Le vrai défi des collectivités locales est bien dans cette recherche de la capacité à maintenir, entretenir, renouveler, pérenniser les infrastructures et équipements que des ressources propres ou plus souvent l’accès à des financements extérieurs a souvent permis de réaliser’, a-t-il souligné.

Pour Jean-Marie Tetart, c’est l’accès aux services qui fondent la confiance des habitants dans les collectivités locales mais c’est surtout l’assurance de la pérennité de cet accès qui en feront leurs partenaires de confiance comme elles le sont devenues dans mon pays’. 

Il a invité le gouvernement, les autorités locales, les organisations de la société civile, les opérateurs économiques, les partenaires extérieurs à relever ensemble le défi.

M. Tetart est revenu sur la politique de décentralisation menée au Togo.

‘La crédibilité de cette nouvelle étape de la décentralisation dépendra de la qualité des équipes municipales qui seront élues le moment venu, de leur accompagnement immédiat par des ressources humaines suffisantes et compétentes, de leurs capacités communes à organiser le dialogue local, à élaborer des stratégies partagées et progressives de développement durable, à y faire participer et contribuer habitants et administrés’

Yvelines Coopération Internationale et Développement est depuis près de dix ans aux côtés de l’Union des communes du Togo (UCT) dans le cadre d’actions de coopération décentralisées.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.