Compétition saine et loyale

16/04/2015
Compétition saine et loyale

Aucun incident sérieux n'a été signalé depuis le début de la campagne électorale

Afin de garantir la sérénité et une campagne électorale apaisée, ce qui est le cas depuis une semaine, le gouvernement a annoncé jeudi la création d’un comité de veille et d’alerte. Il sera chargé de gérer tout incident éventuel.

Sa composition est représentative de l’ensemble des acteurs du processus électoral (ministères, préfets, responsables de la FOSEP, représentants des partis politiques ayant un candidat à l’élection, chefferie traditionnelle, Céni et Céli, notamment).

Le comité pourra recevoir et traiter tout incident lié au processus électoral : sécurité, collage d’affiches, emplacements des meetings et des réunions.

La campagne se déroule dans les meilleures conditions possibles, de l’avis même des états-majors des 5 candidats. Mais les pouvoirs publics souhaitent offrir un cadre d’intervention adapté et très réactif en cas de besoin. C’est la finalité de ce dispositif de veille et d’alerte.

‘Pratiquement une semaine après le démarrage de la campagne tout se passe bien. Il y a ici ou là de petites anicroches sans aucune gravité entre militants de partis concurrents, à propos de l’affichage ou du télescopage de meetings, mais rien de vraiment sérieux’, a indiqué Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale qui se félicite d’une compétition saine et loyale.

De manière générale, les actions menées par les autorités en faveur d’un processsus électoral apaisé semblent payantes. Si les choses se passent aussi bien jusqu’au 25 avril, cela démontrera de manière indiscutable la maturité de la classe politique et de la population.

Informations complémentaires

VEILLE ET ALERTE COMMUNIQUE.pdf 52,56 kB

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

UEMOA : le Sénégal remporte la coupe

Sport

Les Lions du Sénégal ont battu samedi par 1-0 les Aigles du Mali en finale de la 7e édition du tournoi de l'intégration de l'UEMOA.

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Harmoniser le système d'indemnisation

Cédéao

Un automobiliste togolais circulant dans les pays de la Cédéao doit impérativement disposer d’une ‘carte brune’, le certificat international d’assurance.

L’aéroport de Lomé teste une alternative au GPS

Tech & Web

Un nouveau  système de positionnement par satellite baptisé ‘Galileo’ sera déployé d’ici 2020 dans les aéroports africains.