Concilier érosion côtière et grands travaux

19/06/2012
Concilier érosion côtière et grands travaux

La capitale togolaise va se doter d’une bretelle de contournement afin d’éviter que les énormes semi-remorques surchargés empruntent les artères du centre ville détruisant l’asphalte et créant des embouteillages permanents. 

Les travaux ont d’ores et déjà débuté et ils nécessitent le recours à d’importantes quantités de sable de mer, notamment à la hauteur de la vallée de Zio où sont réalisés une purge et un remblai.

Problème, depuis 2011, il est interdit au Togo d’exploiter le sable marin afin de lutter contre le déficit sédimentaire et l’érosion côtière.

Le gouvernement est donc contraint d’envisager des solutions alternatives. 

Trois sites ont été étudiés, celui au niveau des exutoires en bordure de mer, dans le périmètre du site de la construction du terminal à conteneur au Port de Lomé, à partir du fleuve Mono à Tokpli, et l’exploitation du concassé d’Agbélouvé.

C’est finalement le site où sera construit le nouveau terminal à conteneurs qui a été retenu par un comité technique. Il a le double avantage d’éviter les surcouts mais aussi le retard dans l’exécution du chantier.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Echange de bons procédés

Union Africaine

Les grandes manœuvres ont débuté pour l’obtention des postes de prestige à l’Union africaine.

Les inégalités entre les genres coûtent une fortune à l'Afrique

Développement

L’édition 2016 du rapport sur le développement humain en Afrique, réalisé par le PNUD, a été présentée lundi à Lomé.

L'engagement des Togolais de l'extérieur

Diaspora

Un membre de la Diaspora a annoncé son intention de créer une institution de micro finance pour venir en aide aux plus démunis.

Promotion de la culture Tem

Culture

Le festival international des musiques et danses traditionnelles TEM Festekpe aura lieu 9 au 11 décembre  à Sokodé.