'Confirmation démocratique ou alternance'

29/11/2017
'Confirmation démocratique ou alternance'

Emmanuel Macron mercredi à Abidjan

Lors d’un entretien accordé depuis Abidjan à la chaîne France 24, le président français Emmanuel Macron a commenté la situation au Togo.

‘Je souhaite que le peuple togolais puisse s’exprimer librement, que le cadre du pluralisme soit respecté et que les oppositions puissent faire valoir leurs arguments’, a-t-il dit.

A cet égard, il s’est félicité des discussions à Paris la semaine dernière entre les opposants et le président de l’Union africaine. Des échanges qui ont permis de baliser la voie vers un dialogue entre le pouvoir et l’opposition.

‘Il est importants dans ce pays comme dans quelques autres qu’il puisse y avoir un cadre électoral dans lequel les oppositions aient la possibilité de s’exprimer, d’aller devant les urnes avec un processus électoral qui doit faire l’objet d’un contrôle pour s’assurer de sa sincérité et permettre soit une confirmation démocratique, soit une alternance’, a conclu M. Macron.

C’est très exactement la position des autorités togolaises. Seules les urnes pourront exprimer la volonté du peuple de maintenir les dirigeants en place ou d’en changer.

Autrement dit, le processus démocratique passe par les élections et non par un appel à la rue ou aux ultimatums.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Grave accident à Lomé

Faits divers

Un accident spectaculaire a fait 3 morts jeudi à Lomé. Un camion a fauché plusieurs passants.

Du bon usage du SIG

Développement

Faute de collaboration entre les différents acteurs, le système d’information géographique (SIG) du Togo n'est pas performant.

ACP-UE : vers des partenariats régionaux

Coopération

Les pays ACP et l’Union européenne devraient débuter dans le courant du mois de septembre les négociations en vue de parvenir à un nouvel accord d’ici 2020.

Ethnique et chic

Culture

Le 10 août prochain, le designer Latif Kérim Dikéni présentera sa nouvelle collection hommes au cours d’une soirée organisée dans un grand hôtel de Lomé.