Conforter les conditions du pluralisme

02/01/2015
Conforter les conditions du pluralisme

L'Etat n'est pas le messie. Lecteurs et annonceurs détiennent les clés de la réussite

L’aide à la presse se montera à 100 millions de Fcfa en 2015, soit 15 millions de mieux que l’année précédente, mais en dessous des attentes des professionnels du secteur qui réclamaient cinq fois plus.

L’Etat doit faire face à des contraintes budgétaires réelles et cibler les priorités. En outre, la profusion de titres dont la diffusion est quasi-confidentielle ne permet pas d’accorder des aides à l’infini. Enfin, le développement de la presse en ligne va bouleverser les usages dans les années qui viennent.

Le Togo doit impérativement se doter d’un organisme d’audit afin de déterminer avec précision la diffusion payante et l’audience de chaque publication.

Les plus importants bénéficiant d’un appui proportionnel à leurs poids dans l’opinion. Un mécanisme qui existe dans la plupart des pays du monde.

L’Etat s’est attaché de longue date à garantir la liberté de la presse et à conforter les conditions de son pluralisme. 

L’action de l’Etat vise à soutenir de manière plus incitative les entreprises de presse dans leurs actions de formation, de développement et de modernisation.

Les journaux togolais peuvent compter sur le soutien des pouvoirs publics, mais ce sont les lecteurs et les annonceurs et eux seuls qui permettront l’équilibre et la pérennité des titres.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les voies vers l'émergence

Développement

Le Togo s’est doté d’un nouveau Plan national de développement (PND) en phase avec les objectifs de développement durable (ODD).

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Gestion externe des hôpitaux publics

Santé

Le Togo s’est lancé dans une politique de gestion externe des hôpitaux publics. L’objectif est de parvenir à meilleure qualité des soins.

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.