Conforter les conditions du pluralisme

02/01/2015
Conforter les conditions du pluralisme

L'Etat n'est pas le messie. Lecteurs et annonceurs détiennent les clés de la réussite

L’aide à la presse se montera à 100 millions de Fcfa en 2015, soit 15 millions de mieux que l’année précédente, mais en dessous des attentes des professionnels du secteur qui réclamaient cinq fois plus.

L’Etat doit faire face à des contraintes budgétaires réelles et cibler les priorités. En outre, la profusion de titres dont la diffusion est quasi-confidentielle ne permet pas d’accorder des aides à l’infini. Enfin, le développement de la presse en ligne va bouleverser les usages dans les années qui viennent.

Le Togo doit impérativement se doter d’un organisme d’audit afin de déterminer avec précision la diffusion payante et l’audience de chaque publication.

Les plus importants bénéficiant d’un appui proportionnel à leurs poids dans l’opinion. Un mécanisme qui existe dans la plupart des pays du monde.

L’Etat s’est attaché de longue date à garantir la liberté de la presse et à conforter les conditions de son pluralisme. 

L’action de l’Etat vise à soutenir de manière plus incitative les entreprises de presse dans leurs actions de formation, de développement et de modernisation.

Les journaux togolais peuvent compter sur le soutien des pouvoirs publics, mais ce sont les lecteurs et les annonceurs et eux seuls qui permettront l’équilibre et la pérennité des titres.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Tous mobilisés contre les changements climatiques

Environnement

La Semaine de la diplomatie climatique se déroule du 24 au 30 septembre avec de nombreuses conférences, débats, projection de films.

ACP-UE : début des négociations le 1er octobre

Coopération

Le Groupe central de négociation chargé de préparer les prochaines discussions avec l’UE pour parvenir à un accord post-Cotonou, s’est réuni dimanche à New-York.

Les échecs, c'est la pierre de touche de l'intelligence

Sport

L'Olympiade d'échecs 2018 a lieu du 23 septembre au 8 octobre au Sport Palace de Batoumi, en Géorgie. 

Les clubs issus de la D2 créent la surprise

Sport

Le championnat de première division a débuté samedi avec 14 clubs. Gbohloesu et Sara FC, venus de la D2, se sont imposés.