Constitution des commissions permanentes à l'Assemblée

26/12/2007
Constitution des commissions permanentes à l'Assemblée

Réunis lundi en 2e séance de la 2e session ordinaire de l'année, les députés ont constitué les sept commissions permanentes du nouveau parlement du Togo, qui ont procédé en leur sein à l'élection du bureau de quatre membres. Au cours de la même séance, l'Assemblée a procédé au remplacement des nouveaux députés démissionnaires. La plupart sont devenus des ministres dans le gouvernement Komlan Mally. Les présidents des nouvelles commissions sont issus des rangs du RPT (au pouvoir) et de l'UFC (opposition).

##S_B##Voici les présidents des sept commissions :

1 – Commission des lois constitutionnelles et de la législation de l'administration générale : M. BAMNANTE Komikpime (RPT)

2 – Commission des droits de l'Homme : Mme MENSANH-ATOEMNE Abra (RPT)

3 – Commission des finances et des échanges : M. BOUKPESSI Payadoua (RPT)

4 – Commission du développement économique et de l'aménagement du territoire : M. LAWSON Pé Boèvi Banku Patrick (UFC)

5 – Commission du développement socioculturel : M. ATAKPAMEY Kodjo (UFC)

6 – Commission des relations extérieures et de la coopération : M. LAWSON Latévi Georges (UFC)

7 – Commission de la défense et de la sécurité : M. SINGO Ayitou (RPT)

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.