Coup de pouce aux jeunes artisans

05/07/2012
Coup de pouce aux jeunes artisans

400 jeunes artisans, issus de 26 corps de métiers, ont reçu jeudi à Amlamé (Préfecture de l’Amou; environ 190 km de Lomé) des kits d’outillage destinés à faciliter leur insertion professionnelle, lors d’une cérémonie présidée par le Premier ministre, Gilbert Fossoun Houngbo, et par la ministre du Développement à la base, Victoire Tomégah Dogbé.

Parmi les bénéficiaires, on trouve des maçons, des menuisiers, des soudeurs, des coiffeurs, des couturiers, des peintres, des mécaniciens, des plombiers, des électriciens, des sculpteurs et plus étonnant, des photographes.

Ces kits d’une valeur de 80 millions de Fcfa sont fournis dans le cadre du Projet d’insertion professionnelle des jeunes artisans, piloté par le ministère du Développement à la base.

L’ensemble de ces jeunes a également a également été formé en entreprenariat, en novembre dernier.

En mars 2011, 600 jeunes artisans avaient bénéficié du même soutien.

L’ambition des autorités est de donner un coup de pouce à 5.000 jeunes artisans d’ici 2015. 

L'artisanat est l'un des secteurs clés de l'économie togolaise. Il contribue à près de 18% du PIB et constitue un marché porteur pour l’emploi.

Enfin, il faut signaler que le Togo s'est doté, récemment, d'une loi portant Code de l'Artisanat qui vise à réglementer le secteur. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.