Création d'un parti «ni-ni»

30/03/2007
Création d'un parti «ni-ni»

L'ancien ministre togolais de la Communication, Atsutsè Kokouvi Agbobli vient de créer le « Mouvement pour le développement national » (Modena) qu'il lancera officiellement le 21 avril. Cette formation milite pour le « ni-ni », ni le RPT, ni l'UFC.

M. Agbobli, historien, politologue et journaliste, a justifié son choix par le besoin de « clarté » du paysage politique « pris en otage par deux courants, l'un arrimé à l'armée et l'autre aux considérations crypto-personnelles de son leader » (Atsutsè Kokouvi Agbobli fait référence à Gilchrist Olympio, le chef de l'UFC, ndlr).Cette nouvelle formation a annoncé qu'elle présenterait des candidats aux prochaines élections légilatives.

En Afrique, le Togo détient la palme en ce qui concerne le nombre de partis politiques. Quatre grandes formations dominent la vie politique avec à côté de petites organisations qui se réactivent régulièrement à l'approche de scrutins.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.