Création de nouvelles Céli dans la perspective de la présidentielle

17/10/2014
Création de nouvelles Céli dans la perspective de la présidentielle

Présidentielle 2015 : tout se met en place

Un projet de décret, adopté jeudi en conseil des ministres, fixe le nombre et les ressorts territoriaux respectifs des Commissions électorales locales indépendantes (Céli). 

Ainsi, de nouvelles Céli seront créées dans les préfectures de Cinkasse, Anié, Kpélé, Akébou et Bas-Mono. Il prévoit également l’augmentation de leur nombre  dans la commune de Lomé et la préfecture du Golfe, communément appelée le Grand Lomé.

Le communiqué officiel souligne que ces Commissions locales sont des maillons essentiels du processus électoral. Compte tenu de leur ancrage local, elles sont appelées à assurer sur le terrain et avec une efficacité accrue,  l’exécution des tâches dévolues à la CENI, à savoir l’organisation, la supervision et le contrôle des opérations électorales. Les CELI  assurent par ailleurs la jonction entre, d’une part la CENI et d’autre part, les bureaux de vote et les commissions des listes et cartes (CLC). 

Pour le gouvernement, ce dispositif permettra d’offrir des garanties supplémentaires pour la fluidité et la transparence  de ce scrutin.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les nouvelles tendances du tourisme mondial

Tourisme

Comme chaque année, le Togo sera présent au Salon IFTM Top Resa qui se déroule du 25 au 28 septembre à Paris.

Il est important de savoir d’où l’on vient

Diaspora

Diplômé de l’Ecole de diplomatie et de relations internationales de l’université Seton Hall,  Erick Agbleke vient de passer son été comme stagiaire à l’ambassade américaine à Lomé.

Aného : une nouvelle vie pour la ville tricentenaire ?

Culture

Dans une thèse de doctorat présentée récemment, un étudiant togolais propose d'injecter 700 millions dans la réhabilitation culturelle d'Aného.

Le Togo s'est débarrassé des CFC

Environnement

Le Togo est parvenu à se débarrasser presque totalement des CFC (chlorofluorocarbone), a annoncé André Johnson, le ministre de l’Environnement.