Crime économique

15/01/2013
Crime économique

A son tour le parti UNIR (Union pour la République) a publié un communiqué après les incendies dramatiques qui ont ravagé les marchés de Kara (Nord du Togo) et de Lomé la semaine dernière.

Cette formation exprime « sa vive émotion, sa profonde compassion à toutes les victimes de ce drame ».

« En ces temps de crise généralisée où l’on assiste à la relance et à la consolidation de notre économie, cet acte ne peut donc être assimilé qu’à un crime économique de premier plan », souligne le texte.

Pour UNIR, « aucun objectif ne saurait justifier la destruction des moyens de subsistance des populations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Soutien de la Croix Rouge suisse

Coopération

La Croix Rouge suisse a fait un don de 55 millions de Fcfa à son équivalent togolais afin de mener des campagnes de sensibilisation sur le virus Ebola.

Vigilance et prévention

Santé

Une réunion a regroupé mercredi autour du Premier ministre les membres de la commission nationale de lutte contre Ebola, la représentante de l’OMS au Togo et une délégation du Commandement des États-Unis pour l'Afrique.

Monter en puissance sur la répression

Coopération

Francopol, le réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) organise à Lomé une rencontre sur la lutte contre la violence faite aux femmes.

L’UEMOA déclare forfait

Sport

En raison de problèmes liés à l’organisation, la 7e édition du tournoi de l’UEMOA, prévue du 22 au 29 novembre à Lomé, a été reportée à une date ultérieure.