Crime économique

15/01/2013
Crime économique

A son tour le parti UNIR (Union pour la République) a publié un communiqué après les incendies dramatiques qui ont ravagé les marchés de Kara (Nord du Togo) et de Lomé la semaine dernière.

Cette formation exprime « sa vive émotion, sa profonde compassion à toutes les victimes de ce drame ».

« En ces temps de crise généralisée où l’on assiste à la relance et à la consolidation de notre économie, cet acte ne peut donc être assimilé qu’à un crime économique de premier plan », souligne le texte.

Pour UNIR, « aucun objectif ne saurait justifier la destruction des moyens de subsistance des populations.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Un truc de malade !

Culture

25.000 spectateurs ont assisté jeudi à Nosy Be (Madagascar) au concert des Toofan. Les intéressés n'en reviennent pas encore.

Ne pas prendre les Requins pour des poissons rouges

Sport

‘Le match contre Djibouti n’est pas un match facile. Les Requins valent mieux que ce qu’on pense d’eux’, a affirmé jeudi le coach des Eperviers.

Eclairage public : vers le tout solaire

Développement

Villes et villages du Togo seront bientôt équipés de 13.000 lampadaires solaires ; plus de 7.000 sont en cours d’installation.

Le numérique au cœur du développement

Tech & Web

Le Togo, comme le reste de l’Afrique, doit placer le numérique au coeur du développement socio-économique, estime Cina Lawson dans un entretien à Forbes.