Critiques de l'opposition parlementaire

25/11/2007
Critiques de l'opposition parlementaire

Les deux partis d'opposition représentés à l'Assemblée nationale ont dénoncé dimanche la manière dont s'est déroulée l'élection des sept membres du Bureau, tous issus du RPT, au pouvoir. L'UFC et le CAR ont expliqué que l'adoption vendredi dernier du règlement intérieur prévoyait qu'un qu'un groupe parlementaire "ne pouvait en aucun cas occuper deux postes successifs" (présidence et 1ère vice-présidence, ndlr) et que "le Bureau de l'Assemblée, les présidents des commissions et les bureaux des commissions seraient élus en s'efforçant de refléter la configuration politique de l'Assemblée nationale".

Selon ce règlement et d'après l'opposition, il était convenu que RPT obtienne la présidence de l'Assemblée, l'UFC la 1ère vice-présidence et le CAR la 2e vice-présidence. Pour ce qui concerne les deux postes de secrétariat parlementaire et de questeurs, il était également envisagé une sorte de partage entre les trois formations présentes à l'Assemblée.

Or, l'ensemble des postes est revenu au Rassemblement du Peuple Togolais.

Le RPT dispose de la majorité absolue à l'Assemblée nationale avec 50 sièges, contre 27 à l'UFC et 4 au CAR.

Le président du Togo, Faure Gnassingbé, poursuit ses consultations pour la nomination d'un nouveau Premier ministre et la formation du gouvernement.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.

Renforcement des capacités militaires des pays membres

Cédéao

La 38e réunion ordinaire du Comité des chefs d’état major de la Cédéao s’est achevée mercredi à Lomé.

Un PC bon marché fabriqué au Togo

Tech & Web

Des déchets informatiques utilisés pour fabriquer un ordinateur. Voilà un cycle vertueux.

Exportateur et pollueur

Faits divers

Lors d’un contrôle effectué le 13 avril dernier au port de Sète, les douaniers se sont intéressés à deux semi-remorques en partance pour le Togo. Et là, surprise.