D’anciens putschistes veulent réintégrer l’armée

22/03/2016
D’anciens putschistes veulent réintégrer l’armée

Retour au bercail

L’Association des victimes de la torture du Togo (ASVITTO) n’a plus la cote. Sept de ses adhérents anciens militaires, condamnés en 2011 pour atteinte à la sureté de l’Etat pour tentative de complot et depuis libérés, ont claqué la porte du groupement fondé par Olivier Amah Poko, aujourd’hui en exil.

Ils réclament leur réintégration au sein des Forces armée togolaises (FAT) ou bien un soutien financier de l’Etat ‘pour assurer leur survie.’

Les démissionnaires dénoncent certaines pratiques au sein de l’ASVITTO et souhaitent un règlement définitif de l’affaire directement avec les autorités.

En 2008, une tentative de coup d’Etat avait été déjouée et les instigateurs condamnés. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !