D’anciens putschistes veulent réintégrer l’armée

22/03/2016
D’anciens putschistes veulent réintégrer l’armée

Retour au bercail

L’Association des victimes de la torture du Togo (ASVITTO) n’a plus la cote. Sept de ses adhérents anciens militaires, condamnés en 2011 pour atteinte à la sureté de l’Etat pour tentative de complot et depuis libérés, ont claqué la porte du groupement fondé par Olivier Amah Poko, aujourd’hui en exil.

Ils réclament leur réintégration au sein des Forces armée togolaises (FAT) ou bien un soutien financier de l’Etat ‘pour assurer leur survie.’

Les démissionnaires dénoncent certaines pratiques au sein de l’ASVITTO et souhaitent un règlement définitif de l’affaire directement avec les autorités.

En 2008, une tentative de coup d’Etat avait été déjouée et les instigateurs condamnés. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.