D’anciens putschistes veulent réintégrer l’armée

22/03/2016
D’anciens putschistes veulent réintégrer l’armée

Retour au bercail

L’Association des victimes de la torture du Togo (ASVITTO) n’a plus la cote. Sept de ses adhérents anciens militaires, condamnés en 2011 pour atteinte à la sureté de l’Etat pour tentative de complot et depuis libérés, ont claqué la porte du groupement fondé par Olivier Amah Poko, aujourd’hui en exil.

Ils réclament leur réintégration au sein des Forces armée togolaises (FAT) ou bien un soutien financier de l’Etat ‘pour assurer leur survie.’

Les démissionnaires dénoncent certaines pratiques au sein de l’ASVITTO et souhaitent un règlement définitif de l’affaire directement avec les autorités.

En 2008, une tentative de coup d’Etat avait été déjouée et les instigateurs condamnés. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.