Dammipi Noupokou : La gestion de l'OTP fut un désastre

20/11/2008
Dammipi Noupokou : La gestion de l'OTP fut un désastre

C'était le jour des questions orales, jeudi à l'Assemblée. Les députés ont longuement interrogé le ministre des Mines, de l'Energie et de l'Eau, Dammipi Noupokou, sur la gestion de l'ex-OTP (Office togolais des phosphates), devenu Société Nouvelle des Phosphates Togolais(SNPT). Les élus ont souhaité que le responsable gouvernemental fasse le point sur les différentes phases qui ont conduit à la liquidation puis à la dissolution l'OTP, de l'IFG et à la création aujourd'hui de la SNPT.

Le Ministre a fait un exposé qui met en lumière la gestion pour le moins opaque qui a prévalu à l'OTP pendant des années (pas de comptabilité, pas de rapport d'activités, des contrats complaisants, etc…). Une situation qui a contribué à faire sombrer ce qui fut le fleuron de l'économie au Togo.Dammipi Noupokou a insisté sur la volonté des autorités de redynamiser le secteur des phosphates.

La SNPT, qui a commencé effectivement ses activités le 1er août 2008, a déjà porté le prix de vente à 350 dollars la tonne

De nombreux députés ont exprimé leur satisfaction après cette séance de clarification.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.