Dammipi Noupokou : La gestion de l'OTP fut un désastre

20/11/2008
Dammipi Noupokou : La gestion de l'OTP fut un désastre

C'était le jour des questions orales, jeudi à l'Assemblée. Les députés ont longuement interrogé le ministre des Mines, de l'Energie et de l'Eau, Dammipi Noupokou, sur la gestion de l'ex-OTP (Office togolais des phosphates), devenu Société Nouvelle des Phosphates Togolais(SNPT). Les élus ont souhaité que le responsable gouvernemental fasse le point sur les différentes phases qui ont conduit à la liquidation puis à la dissolution l'OTP, de l'IFG et à la création aujourd'hui de la SNPT.

Le Ministre a fait un exposé qui met en lumière la gestion pour le moins opaque qui a prévalu à l'OTP pendant des années (pas de comptabilité, pas de rapport d'activités, des contrats complaisants, etc…). Une situation qui a contribué à faire sombrer ce qui fut le fleuron de l'économie au Togo.Dammipi Noupokou a insisté sur la volonté des autorités de redynamiser le secteur des phosphates.

La SNPT, qui a commencé effectivement ses activités le 1er août 2008, a déjà porté le prix de vente à 350 dollars la tonne

De nombreux députés ont exprimé leur satisfaction après cette séance de clarification.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers en terre égyptienne

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé mercredi, direction l’Egypte. Deux rencontres amicales sont prévues à Alexandrie les 24 et 28 mars prochains.

Inimaginable

Faits divers

Trois trafiquants togolais d’organes humains ont été arrêtés et présentés mardi à la presse. Ils avaient kidnappé un jeune de 14 ans.

Akakpo prend du champ

Sport

Le vice-capitaine des Eperviers et défenseur Serges Akakpo a décidé de mettre fin à sa carrière internationale après 9 ans de bons et loyaux services.

Bien mieux que beaucoup de médicaments

Santé

Surpoids, faiblesse sexuelle, asthénie, difficultés respiratoires. La solution à ces maux se trouve peut-être dans les boissons naturelles.