Dammipi appuie sur l’interrupteur

30/06/2013
Dammipi appuie sur l’interrupteur

Les populations vivant à proximité des zones minières et y travaillant doivent bénéficier d’équipements publics de qualité, financés à partir des redevances des exploitants. C’est le souhait du gouvernement.

L’Etat a ainsi lancé un projet d’électrification des localités situées à proximité des sites d’exploitation. Le ministre par intérim des Mines et de l’Energie, Dammipi Noupokou, s’est rendu samedi dans la plupart des villages bénéficiaires : Gapé, Agoégan, Nyita, Afagnan, Zéglé, Kpomé etc. où il a procédé officiellement à la mise en service de l’éclairage public. 

L’Etat a investi sur fonds propres 700 millions de Fcfa pour réaliser les travaux. Des ressources obtenues grâce aux redevances perçues des sociétés minières.

Qui dit équipements publics dit électricité, eau et assainissement, mais aussi écoles, dispensaires, équipements sociaux et sportifs, et marchés.

M. Dammipi a cité la construction du marché d’Akoumapé, d’un centre de santé à Goumoukopé, la modernisation d’écoles à Dzogblakopé, Dzogblakopé et Nyita.

D’autres projets sont achevés comme la construction de hangars de marché à Vogan, Anfoin, Aného et Dagbati ; la construction de la route Dagbati-Tabligbo (15km), la mise en service de blocs pédagogiques et administratifs aux lycées d’Akoumapé et de Hahotoé, l’extension du réseau d’éclairage public dans les villes d’Hahotoé, Kpomé,  Dagbati et Nyita.

Le Togo a relancé ces dernières années son secteur minier.

Photo : Dammipi Noupokou samedi lors de sa tournée dans les villages miniers

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Prochaine ratification de l'accord sur le climat

Environnement

Les députés ont autorisé mardi le Togo à ratifier l’accord de Paris sur le climat. Un vote obtenu à l’unanimité.