Dammipi branche le 220 volts

26/09/2013
Dammipi branche le 220 volts

Dammipi Noupokou (photo), le ministre des Mines et de l’Energie entend insuffler une nouvelle dynamique aux deux principaux secteurs dont il a la charge. 

Il l’a confié jeudi lors d’une réunion avec les directeurs généraux de ses services.

S’agissant de l’électricité, la politique suivie sera de moderniser le réseau et de poursuivre l’électrification des zones urbaines et rurales. Les autorités investiront sur les énergies renouvelables et sur la possibilité de renforcer l’utilisation du gaz naturel pour la production d’énergie.

La centrale thermique de Lomé fonctionne déjà à ce combustible très économique, mais les quantités livrées par la société qui exploite le gazoduc d’Afrique de l’Ouest sont en inférieures aux prévisions.

Enfin, Dammipi Noupokou a annoncé que l’offensive contre les branchements illégaux allait se poursuivre avec encore plus de sévérité. Ces raccordements pirate au réseau font perdre chaque année des milliards à la CEET, la compagnie d’électricité. 

Bonne nouvelle du côté des mines, la Société nouvelle des phosphates du Togo (SNPT), dont la production actuelle est à 850.000 tonnes, devrait atteindre 1,4 million de tonnes avant la fin 2013, a-t-il annoncé.

Du côté du fer, la production pourrait atteindre 20 millions de tonnes par an grâce à la modernisation de Bandjéli.

L’usine de clinker, exploitée par Heidelberg Cement, sera opérationnelle fin 2014 et la société POMAR (marbre) a annoncé l’ouverture d’une 2e carrière à Blitta.

Le Togo n’est pas un géant minier, mais les autorités souhaitent profiter de toutes les opportunités dont son sous-sol est doté. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.