Débat dynamique pour les réformes

09/01/2017
Débat dynamique pour les réformes

Dialogue sur le fond

Six partis de l’opposition ont annoncé lundi leur rapprochement afin de parvenir à des réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Ces formations sont les FDR (Forces démocratiques pour la République), l’ADDI (Alliance des démocrates pour le développement), le PT (Parti des Togolais), les Démocrates, le MCD (Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement) et Togo Autrement.

L’objectif de ce groupement est de faire pression pour obtenir des évolutions majeures sur le plan institutionnel et constitutionnel. 

‘Notre  groupe propose que les réformes concernant la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin, le découpage électoral et le contrôle des comptes de campagne soient soumis directement à l’Assemblée nationale via un projet de loi. Toutes les autres réformes moins urgentes pourront être discutées au sein d’une commission consensuelle’, a expliqué  Dodzi Apévon du FDR.

Contrairement au Cap2015 de Jean-Pierre Fabre, ces partis ne militent pas en faveur de l’alternance, mais davantage pour une évolution en profondeur du système politique dans le cadre d’un débat dynamique. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Blitta va devenir un carrefour commercial

Développement

Dans 8 mois, les habitants de Blitta auront un nouveau marché. Une réalisation qui s'inscrit dans le cadre du PUDC.

Togo-Libye : score nul

Sport

La Togo a fait match nul (0-0) vendredi à Alexandrie (Egypte) face à la Libye en match amical.

Les Eperviers changent d’équipementier

Sport

La Fédération togolaise de football (FTF) a signé jeudi un accord avec l’équipementier allemand Puma. Seulement pour une durée limitée.

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.