Débat dynamique pour les réformes

09/01/2017
Débat dynamique pour les réformes

Dialogue sur le fond

Six partis de l’opposition ont annoncé lundi leur rapprochement afin de parvenir à des réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Ces formations sont les FDR (Forces démocratiques pour la République), l’ADDI (Alliance des démocrates pour le développement), le PT (Parti des Togolais), les Démocrates, le MCD (Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement) et Togo Autrement.

L’objectif de ce groupement est de faire pression pour obtenir des évolutions majeures sur le plan institutionnel et constitutionnel. 

‘Notre  groupe propose que les réformes concernant la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin, le découpage électoral et le contrôle des comptes de campagne soient soumis directement à l’Assemblée nationale via un projet de loi. Toutes les autres réformes moins urgentes pourront être discutées au sein d’une commission consensuelle’, a expliqué  Dodzi Apévon du FDR.

Contrairement au Cap2015 de Jean-Pierre Fabre, ces partis ne militent pas en faveur de l’alternance, mais davantage pour une évolution en profondeur du système politique dans le cadre d’un débat dynamique. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.

Le PNUD offre de la mobilité au HCRRUN

Coopération

Des véhicules 4X4 viennent d'être offerts au Haut Commissariat pour faciliter le processus d'indemnisation. 

Semences israéliennes pour tomates togolaises

Coopération

Le Togo et Israël renforcement leur coopération dans la recherche agricole. Les tests sur la tomate s'annonce très encourageants.