Débat dynamique pour les réformes

09/01/2017
Débat dynamique pour les réformes

Dialogue sur le fond

Six partis de l’opposition ont annoncé lundi leur rapprochement afin de parvenir à des réformes constitutionnelles et institutionnelles.

Ces formations sont les FDR (Forces démocratiques pour la République), l’ADDI (Alliance des démocrates pour le développement), le PT (Parti des Togolais), les Démocrates, le MCD (Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement) et Togo Autrement.

L’objectif de ce groupement est de faire pression pour obtenir des évolutions majeures sur le plan institutionnel et constitutionnel. 

‘Notre  groupe propose que les réformes concernant la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin, le découpage électoral et le contrôle des comptes de campagne soient soumis directement à l’Assemblée nationale via un projet de loi. Toutes les autres réformes moins urgentes pourront être discutées au sein d’une commission consensuelle’, a expliqué  Dodzi Apévon du FDR.

Contrairement au Cap2015 de Jean-Pierre Fabre, ces partis ne militent pas en faveur de l’alternance, mais davantage pour une évolution en profondeur du système politique dans le cadre d’un débat dynamique. 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.

CAN 2017 : près d'un milliard a été levé

Sport

Le comité de mobilisation des fonds pour la participation des Eperviers à la dernière Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017) a publié mercredi ses comptes.