Début des opérations de recensement le 20 janvier

19/12/2014
Début des opérations de recensement le 20 janvier

La révision des listes est nécessaire avant la tenue du scrutin

Le processus de révision des listes électorales débutera le 20 janvier prochain, ont indiqué vendredi les responsables de la Commission électorale indépendante (Céni) en recevant les représentants des formations politiques.

‘L’opération consistera à inscrire de nouveaux électeurs, à délivrer des duplicatas, à procéder à des transferts et à la radiation des personnes décédées. La Céni compte sur l’accompagnement des médias et des partis politiques, ses partenaires privilégiés, pour une bonne mobilisation des électeurs’, a déclaré Issifou Taffa Tabiou, le président de l’institution.

D’ici là, la Céni procèdera à la formation des agents électoraux, à l’installation des Commission électorales locales (Céli), à la formation des membres des Comités ‘Listes et Cartes’. 

Le budget de la Céni devrait avoisiner les 13 milliards de Fcfa.

Révision des listes : le calendrier

20 au janvier 2015 : Zone 1, Grand Lomé, région Maritime, préfectures de Klotto et Agou

3 au 9 février 2015 : Zone 2, région des Plateaux et préfectures de Blitta, de Sotouboua et de Tchamba (région centrale)

17 au 23 février 2015 : Zone 3, préfecture de Tchaoudjo et régions de la Kara et des Savanes

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.