Début du séminaire gouvernemental

02/08/2010
Début du séminaire gouvernemental

Un séminaire gouvernemental a débuté dimanche au Palais des congrès de Kara.
Les ministres ont planché sur la situation des droits de l'homme au Togo.
Un thème développé par Koffi Kounté, président de la Commission nationale des droits de l'homme (CNDH).
"Tout le monde note qu'aujourd'hui il y a une amélioration remarquable sur les question des droits de l’homme grâce à la volonté des acteurs politiques et du gouvernement », a déclaré le président de la CNDH.
Une inquiétude tout de même, 42% des détentions en 2009 ont été arbitraires, elles étaient de 27% en 2008.
"Il importe de réfléchir sur ces aspects pour trouver des solutions ce problème et à celle de la durée de la garde à vue", a encore indiqué Kofi Kounté qui a également abordé la question des relations de la CNDH avec les instances internationales de défense des droits de l'homme.
Pour le Premier ministre, Gilbert Houngbo (photo) ces échanges relatifs aux droits de l’homme doivent permettre de baliser le chemin qui permettra au Togo de passer le 6 octobre prochain à l'examen périodique universel de la Commission des droits de l’homme de l’Onu.
Le séminaire prendra fin mercredi avec un Conseil des ministres.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.

Adebayor indisponible pour une période indéterminée

Sport

Sale coup pour Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers. Selon le site StarAfrica le footballeur s’est blessé lors de la rencontre dimanche contre une équipe turque.

A la liberté, à la vie !

Culture

Le bureau régional de l’organisation de la Francophonie (OIF) a présenté lundi à Lomé son initiative baptisée ‘Libres ensemble’.