Décentralisation et accès aux services essentiels

21/04/2011
Décentralisation et accès aux services essentiels

Les résultats de l’Etude sur l’«Etat de la décentralisation et accès aux services essentiels» menée par le gouvernement avec l’appui de la coopération française ont été présentés jeudi à Lomé. 

Les représentants des partenaires de la coopération décentralisée, l’Union des communes du Togo (UCT), l’UEMOA, le PNUD, la coopération française et la Fondation Konrad Adenauer, étaient présents. 

La rencontre a permis d’aborder les expériences des quadrilogues locaux pour l’accès aux services essentiels dans les villes d’Atakpamé, Aného, Kpalimé et Sokodé et les stratégies pour l’adaptation et la mise en œuvre des lignes directrices internationales sur la décentralisation et l’accès de tous aux services de base.
«Des progrès appréciables ont été accomplis en matière de décentralisation et de gouvernance locale au Togo», a souligné Léandre Gbegnyedj, le représentant du Président de la Délégation spéciale de la ville de Lomé mais, a-t-il ajouté, « le chemin reste encore à faire ».

Stéphane Louhaur, le représentant du ministère français des Affaires étrangères,  a rappelé pour sa part que «La France s’intéresse aux questions de décentralisation et d’accès aux services essentielles, à la gouvernance locale en appuyant le processus de décentralisation au Togo depuis 2008».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.

Aucune coupure sur le réseau Moov

Tech & Web

Pas de perturbations sur le réseau de l’opérateur de téléphonie mobile Moov, contrairement à ce qu’ont affirmé les médias.

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.