Décentralisation et accès aux services essentiels

21/04/2011
Décentralisation et accès aux services essentiels

Les résultats de l’Etude sur l’«Etat de la décentralisation et accès aux services essentiels» menée par le gouvernement avec l’appui de la coopération française ont été présentés jeudi à Lomé. 

Les représentants des partenaires de la coopération décentralisée, l’Union des communes du Togo (UCT), l’UEMOA, le PNUD, la coopération française et la Fondation Konrad Adenauer, étaient présents. 

La rencontre a permis d’aborder les expériences des quadrilogues locaux pour l’accès aux services essentiels dans les villes d’Atakpamé, Aného, Kpalimé et Sokodé et les stratégies pour l’adaptation et la mise en œuvre des lignes directrices internationales sur la décentralisation et l’accès de tous aux services de base.
«Des progrès appréciables ont été accomplis en matière de décentralisation et de gouvernance locale au Togo», a souligné Léandre Gbegnyedj, le représentant du Président de la Délégation spéciale de la ville de Lomé mais, a-t-il ajouté, « le chemin reste encore à faire ».

Stéphane Louhaur, le représentant du ministère français des Affaires étrangères,  a rappelé pour sa part que «La France s’intéresse aux questions de décentralisation et d’accès aux services essentielles, à la gouvernance locale en appuyant le processus de décentralisation au Togo depuis 2008».

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.