Dédé Ekoué : '25% des togolaises se marient avant 18 ans'

16/06/2015
Dédé Ekoué : '25% des togolaises se marient avant 18 ans'

Dédé Ekoué

La Journée mondiale de l’enfant africain a lieu ce mardi. L’occasion pour la ministre de l’Action sociale, Dédé Ekoué, d’évoquer la problématique des mariages – souvent forcés - et des grossesses précoces.  Au Togo, 25,2% des filles se marient avant 18 ans et 8,1% des femmes âgées aujourd’hui de 20 à 49 ans se sont mariées avant 15 ans.  

La ministre a donné d’autres chiffres : sur 100 filles de 15 à 19 ans, 17 d’entre-elles ont déjà donné naissance ou porté une grossesse. Plus inquiétant encore, des grossesses sont enregistrées chez les moins de 15 ans avec des variations selon les régions et les préfectures.

Le thème de cette Journée est justement axé sur l’élimination des mariages des enfants.

‘Les grossesses précoces ont des conséquences désastreuses avec, notamment, des accouchements compliqués, les fistules obstétricales, les avortements clandestins, la compromission de la scolarisation’, a expliqué Dédé Ekoué.

Le gouvernement a lancé, en coopération avec l’UNFPA, un programme national de lutte contre les grossesses et les mariages chez les adolescentes en milieu scolaire et extrascolaire. Il couvre la période 2015 à 2019 et devrait contribuer à éradiquer ce phénomène.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.