Définir les grands axes du 11e FED

27/08/2012
Définir les grands axes du 11e FED

Une dizaine de membres du gouvernement et les responsables des partenaires techniques et financiers du Togo, avec à leur tête, Patrick Spirlet, représentant de la Commission européenne à Lomé se sont retrouvés lundi pour discuter du 11e Fonds européens de développement (FED) couvrant la période 2014 à 2020.

L’objectif affiché est d’optimiser l’impact de la coopération en identifiant les domaines prioritaires d’intervention de l’UE.

«Cette rencontre va permettre d’orienter la coopération pour accompagner le gouvernement  dans ses programmes et stratégies de développement », a indiqué Patrick Spirlet.

De son côté, le nouveau ministre de la Planification, Djossou Sémodji, a précisé que ces consultations s’inscrivaient dans l’esprit des réformes entreprises par le gouvernement depuis 2006 ; réformes orientées vers le renforcement de la bonne gouvernance et de la transparence dans la gestion publique.

Fixant les grandes orientations, M. Sémodji a précisé que «conformément aux nouvelles orientations de l’UE, l’aide au groupe des Etats ACP, au titre du 11è FED, sera orientée vers le financement des secteurs tels que la démocratie, les droits de l’homme l’Etat de droit, la gestion des finances publiques, la lutte contre la corruption et la promotion de la décentralisation.

Au titre du 10e FED (2008-2013), le Togo devrait recevoir au total une aide d’environ 160 millions d’euros. Une partie des fonds a été utilisée pour des projets d’infrastructures, d’assainissement urbain, 

de réhabilitation des routes  et pour le renforcement de la gouvernance démocratique, de la stabilité macroéconomique, de la protection de l’environnement, de la promotion de la société civile et du processus de réconciliation nationale.

Le Fonds européen de développement est l'instrument principal de l'aide communautaire à la coopération au développement aux Etats ACP ainsi qu’aux pays et territoires d’outre-mer (PTOM).

Le traité de Rome de 1957 avait prévu sa création pour l'octroi d'une aide technique et financière, initialement aux pays africains toujours colonisés à cette époque et avec lesquels certains États ont eu des liens historiques.

Bien que, suite à la demande du Parlement européen, un titre soit réservé pour le Fonds dans le budget communautaire depuis 1993, le FED ne fait pas encore partie du budget communautaire général. Il est financé par les États membres et est soumis à ses propres règles financières et est dirigé par un comité spécifique. L'aide octroyée aux pays ACP et aux PTOM continuera à être financée par le biais du FED pour la période 2008-2013.

Chaque FED est conclu pour une période d'environ cinq ans. Depuis la conclusion de la première convention de partenariat en 1964, les cycles des FED suivent, en général, ceux des accords/conventions de partenariat.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Mobilité et développement

Diaspora

Plus d’un million de Togolais vivent à l’étranger. Leurs compétences et leur appui financier sont autant d'atouts pour contribuer au développement du pays.

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.