Dégager un minimum d’accord sur l’essentiel

17/07/2012
Dégager un minimum d’accord sur l’essentiel

Le Comité d'action pour le renouveau (CAR, opposition parlementaire) n’est pas hostile à l’offre du président Faure Gnassingbé de participer à un gouvernement d’ouverture. Mais son président, Me Apévon Dodji (photo), souhaite hiérarchiser le processus. D’abord un dialogue et si celui-ci aboutit, une participation à l’équipe gouvernementale.

C’est ce qu’il explique dans l’entretien qui suit.

Republicoftogo.com: Votre parti est-il prêt à répondre à l’offre du chef de l’Etat pour rentrer au gouvernement ?

Me Apévon Dodji: Nous l'avons déjà dit, pour le CAR la priorité aujourd'hui n'est pas de participer à un gouvernement. Nous pensons que le chef de l'Etat doit poser des gestes forts et ouvrir un dialogue sincère qui va permettre de dégager un minimum d'accord sur l'essentiel en vue de l'organisation consensuelle des prochaines élections locales et législatives. Si cela est fait, le CAR pourrait rééditer ce qu'il avait fait en 2007 en participant au gouvernement. Il est important que le président de la République montre le voie à suivre ; les extrémismes ne nous mèneront nulle part. Si Faure Gnassingbé veut marquer les togolais il doit poser des actes courageux, donner la preuve qu'il maîtrise la situation et qu'il sait prendre de bonnes décisions au bon moment.

Republicoftogo.com: Quels sont les points de désaccord entre votre parti et le pouvoir ?

Me Apévon Dodji: Les points de discorde sont connus de tous, il s'agit des réformes institutionnelles et constitutionnelles à mener pour créer un climat de confiance mutuelle. 

Les divergences portent sur le code électoral, sur le découpage des circonscriptions et sur d'autres sujets qui doivent être mis sur la table. 

Nous n'aurons pas la satisfaction totale sur tous ces points, mais au moins on obtiendra un minimum de consensus pour aller aux élections dans un climat apaisé. Il ne doit pas y avoir de sujets tabous, tout ce qui concerne la vie de la nation, doit être discuté en toute franchise.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Subventions US aux ONG togolaises

Santé

Le Fonds des ambassadeurs pour l’Afrique de l’Ouest (WAAF) est un dispositif initié par les Etats-Unis, via USAid, destiné à améliorer la santé de la population.

Le vivre ensemble passe par les cultures

Diaspora

lLa Semaine de l’intégration africaine se poursuit à Lomé. Mercredi, les participants ont pu assister à animations culturelles.

Erreurs de jeunesse

Social

Kondé Sangbana, le président du Conseil national du dialogue social (CNDS), a rappelé mercredi le rôle primordial de l’institution qu’il dirige pour régler les conflits.

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.