Dégroupage au sein de l’opposition

27/08/2013
Dégroupage au sein de l’opposition

Neuf députés sont désormais nécessaires pour constituer un groupe parlementaire. La décision prise lundi par l’Assemblée nationale est de nature à gêner les petites formations politiques qui n’ont pas obtenu un score significatif aux dernières législatives, comme l’UFC et le CAR.

Mais pour Djimon Oré (photo), élu de l’UFC (opposition), l’important n’est pas de disposer d’un groupe, mais de travailler en faveur du mieux être de la population et, singulièrement, des électeurs de la circonscription dans laquelle ont a été élu.

M. Oré ajoute : ‘Nous avons derrière nous des milliers d’électeurs qui n’accepteraient pas qu’on aille s’acoquiner avec tel ou tel parti à l’Assemblée pour rejoindre ou pour constituer un groupe’.

Point de vue partagé par Dodji Apévon du Comité d’action pour le renouveau (CAR, opposition). ‘Ne pas avoir de groupe ne nous dérange pas car nous sommes élus individuellement. C’est pour des commodités d’organisation qu’on cherche à en constituer. Même en étant non inscrits, nous ferons entendre notre voix’, a-t-il déclaré.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Koroki détrône Sémassi

Sport

Koroki a pris la tête du classement à l’issue de la 13e journée du championnat de d1. Sémassi passe à la seconde place après son échec face à Gomido (0-1).

Répondre aux défis de l'Afrique de l'Ouest

Cédéao

La 17e session extraordinaire du conseil des ministres de la Cédéao s’est achevée samedi soir à Lomé.

Jody Olsen n'est pas une inconnue à Lomé

Coopération

Jody Olsen a été nommé début janvier directrice générale des Peace Corps, les volontaires du Corps de la paix.

Les touristes en quête d'authenticité

Tourisme

L’Agence égyptienne de partenariat pour le développement organise depuis le début de la semaine au Caire un atelier de formation sur l’écotourisme.