Démarche volontaire

12/02/2016
Démarche volontaire

Une première chance

Une délégation de l'Office béninois des services de volontariat des jeunes (CNJVD), conduite par son directeur général, Omar Agbangba, est à Lomé pour un partage d’expérience avec l’Agence nationale du volontariat au Togo (ANVT).

Créé il y a 6 ans, le CNJVD accueille les jeunes âgés de 15 à 35 ans ayant la formation appropriée pour bénéficier du Programme de volontariat bénévole et du Programme de volontariat d’expertise professionnelle.

Le premier consiste à accomplir gratuitement une mission de service d’intérêt public en fonction de ses capacités et des moyens mis à sa disposition pendant 15 jours. C’est un engagement libre, civique, patriotique et citoyen.

Le second s’adresse aux jeunes diplômés et leur permet d’accomplir pendant 2 ans un travail d’intérêt public rémunéré sous la forme d’une allocation forfaitaire mensuelle de subsistance.

Le modèle togolais est assez similaire. La première phase du volontariat a débuté pour les jeunes diplômés avant de s’étendre aux personnes déscolarisées.

Depuis sa création, l’ANVT a déjà mobilisé 8.000 jeunes.

L’objectif des promoteurs de l’Agence nationale du volontariat au Togo est de promouvoir l’engagement citoyen, la solidarité et l’inclusion sociale en leur offrant l’opportunité  de contribuer aux solutions de développement du pays et de leur communauté.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.