« Dérives intolérables », selon la HAAC

28/08/2010
« Dérives intolérables », selon la HAAC

Le président de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC), Philipe Evégnon, qualifie de « dérives intolérables » les dérapages constatés récemment dans la presse privée.
Dans un communiqué publié vendredi, M. Evégnon relève que la « presse traverse une période agitée » au regard des procès en cascade contre plusieurs journaux.
Une situation que l’institution juge « extrêmement néfaste pour l’image du Togo et qui risque de compromettre le chantier de la réconciliation nationale en cours ».
« Cette situation trouble est la conséquence d’une brusque et inexplicable dégradation de l’exercice de la profession du journalisme au Togo », indique le communiqué.
« La suppression des peines privatives de libertés dans les textes et lois ne saurait justifier ces dérives intolérables », estime M. Evégnon.
« Les dérapages que nous vivons aujourd’hui sont d’une autre époque et indignes d’une presse qualifiée de florissante et de deux décennies d’âge ».
La HAAC condamne tous les comportements anti- professionnels.
La Haute autorité lance un appel à tous les professionnels pour qu’ils exercent leur métier dans le respect de la loi et de la morale en privilégiant le sentiment national au détriment des manipulations des vendeurs d’illusions.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La mode africaine en vedette à Denver

Culture

The African Fashion Show aura lieu ce dimanche à Denver (Colorado). Six designers africains sont attendus parmi lesquels un Togolais.

Police citoyenne

Coopération

Les bonnes pratiques en matière policière mettent du temps à s’acquérir. L'UE assiste les fonctionnaires leur permettant de bénéficier d'une formation continue.

Vision sociale

Développement

Le succès de la politique gouvernementale passe par les programmes sociaux. Le PUDC en est un.

Faire face avec détermination aux défis sécuritaires

Cédéao

Mohamed Ibn Chambas, le représentant spécial des Nations unies pour l'Afrique de l'Ouest , a été reçu jeudi par Faure Gnassingbé.