Des ONG réclament la démission d’Abbas Bonfoh

22/09/2010
 Des ONG réclament la démission d’Abbas Bonfoh

Huit organisations de défense des droits de l’homme ont exigé mardi la démission du président de l’Assemblée nationale, Abbas Bonfoh au motif d’avoir tenu des propos négationnistes à propos des évènements de 2005 au Togo dans les colonnes d’un journal.
Lors d’une interview à Tribune d’Afrique, M. Bonfoh avait déclaré : « Même quand vous racontez qu’il y a eu des morts au Togo, quels morts, où ont-il été enterrés et qui s’en est plaint ? Ce ne sont que des histoires auxquelles je ne crois pas, parce que je n’ai rien vu de la sorte, pas un seul mort… Qu’on nous montre les morts ou les fosses communes dans les lesquelles ils sont enterrés. Je n’ai vu aucun cadavre », avait déclaré M. Bonfoh, selon ces ONG.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.