Des ONG réclament la démission d’Abbas Bonfoh

22/09/2010
 Des ONG réclament la démission d’Abbas Bonfoh

Huit organisations de défense des droits de l’homme ont exigé mardi la démission du président de l’Assemblée nationale, Abbas Bonfoh au motif d’avoir tenu des propos négationnistes à propos des évènements de 2005 au Togo dans les colonnes d’un journal.
Lors d’une interview à Tribune d’Afrique, M. Bonfoh avait déclaré : « Même quand vous racontez qu’il y a eu des morts au Togo, quels morts, où ont-il été enterrés et qui s’en est plaint ? Ce ne sont que des histoires auxquelles je ne crois pas, parce que je n’ai rien vu de la sorte, pas un seul mort… Qu’on nous montre les morts ou les fosses communes dans les lesquelles ils sont enterrés. Je n’ai vu aucun cadavre », avait déclaré M. Bonfoh, selon ces ONG.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Partage des ressources

Coopération

L’Autorité du bassin du Mono (ABM) tient depuis vendredi à Lomé sa session ministérielle.

En toute amitié

Sport

Les Eperviers se rendront au mois d’octobre en Russie pour rencontrer en match amical l’Iran (5 octobre).

Un moyen efficace de combattre le paludisme

Santé

La campagne de distribution de moustiquaires imprégnées a débuté jeudi à Notsé.

Armes retrouvées à Sokodé

Faits divers

Lors de la manifestation organisée le 19 août par le PNP (opposition) à Sokodé, des armes avaient été volées dans le commissariat avant qu’il ne soit la proie des flammes.