Des attitudes et un langage qui incitent à la haine

17/09/2012
Des attitudes et un langage qui incitent à la haine

Le ministre de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara a donné des précisons lundi sur les incidents survenus samedi dans le quartier Adéwui (nord de Lomé) qui ont opposé des manifestants du CST et des riverains.

Le ministre a indiqué que la responsabilité en incombait aux sympathisants du collectif « Sauvons le Togo »qui, les premiers, ont lancé des pierres contre la population faisant ainsi monter la tension.

L’enseignement de ces violences est que le CST est dans une logique de provocation, de violence et d’appel à la haine, a indiqué Gilbert Bawara.

« Le plus judicieux pour le CST est sans doute d’arrêter les manifestations car il est incapable de contrôler les manifestants. En outre, le collectif doit cesser au sein de la population des attitudes et un langage qui incitent à la haine, à la violence, à la désobéissance civile », a-t-il déclaré invitant par la même occasion les jeunes d’Adéwui « à ne pas se substituer aux forces de l’ordre ».

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les Togolais veulent encore plus de débit

Tech & Web

L’édition 2016 du Forum national sur la Gouvernance de l’Internet (FGI) au Togo se déroule depuis mercredi à Lomé.

L’urgence n’attend pas

Développement

22 localités vont bénéficier d'équipements publics grâce au financement assuré par le Programme d’urgence de développement communautaire.

L'Allemagne appuie le système de santé

Santé

L'Allemagne va aider le Togo à améliorer sa stratégie de planification familiale et de promotion des droits sexuels et reproductifs.

Méningite : il n’y a pas de fatalité

Santé

La 13e  réunion annuelle sur la surveillance, la préparation et la réponse aux épidémies de méningite en Afrique s’est ouverte lundi à Lomé.