Des attitudes et un langage qui incitent à la haine

17/09/2012
Des attitudes et un langage qui incitent à la haine

Le ministre de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara a donné des précisons lundi sur les incidents survenus samedi dans le quartier Adéwui (nord de Lomé) qui ont opposé des manifestants du CST et des riverains.

Le ministre a indiqué que la responsabilité en incombait aux sympathisants du collectif « Sauvons le Togo »qui, les premiers, ont lancé des pierres contre la population faisant ainsi monter la tension.

L’enseignement de ces violences est que le CST est dans une logique de provocation, de violence et d’appel à la haine, a indiqué Gilbert Bawara.

« Le plus judicieux pour le CST est sans doute d’arrêter les manifestations car il est incapable de contrôler les manifestants. En outre, le collectif doit cesser au sein de la population des attitudes et un langage qui incitent à la haine, à la violence, à la désobéissance civile », a-t-il déclaré invitant par la même occasion les jeunes d’Adéwui « à ne pas se substituer aux forces de l’ordre ».

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Claude Le Roy n'est pas seul responsable

Sport

Le public togolais pose désormais la question ouvertement : faut-il se séparer de Claude Le Roy, le sélectionneur des Eperviers.

La réciprocité est enrichissante

Coopération

Victoire Tomégah-Dogbé a lancé lundi le volontariat de réciprocité à l'échelle ouest-africaine.

A livres ouverts

Culture

La Foire internationale du livre de Lomé (FI2L)  aura lieu du 10 au 13 novembre à Lomé sur le site de la Blue Zone de Cacavéli.

Rentrée des avocats

Justice

Le barreau de Lomé a effectué vendredi sa rentrée solennelle au Palais de justice de Lomé.