Des attitudes et un langage qui incitent à la haine

17/09/2012
Des attitudes et un langage qui incitent à la haine

Le ministre de l’Administration territoriale, Gilbert Bawara a donné des précisons lundi sur les incidents survenus samedi dans le quartier Adéwui (nord de Lomé) qui ont opposé des manifestants du CST et des riverains.

Le ministre a indiqué que la responsabilité en incombait aux sympathisants du collectif « Sauvons le Togo »qui, les premiers, ont lancé des pierres contre la population faisant ainsi monter la tension.

L’enseignement de ces violences est que le CST est dans une logique de provocation, de violence et d’appel à la haine, a indiqué Gilbert Bawara.

« Le plus judicieux pour le CST est sans doute d’arrêter les manifestations car il est incapable de contrôler les manifestants. En outre, le collectif doit cesser au sein de la population des attitudes et un langage qui incitent à la haine, à la violence, à la désobéissance civile », a-t-il déclaré invitant par la même occasion les jeunes d’Adéwui « à ne pas se substituer aux forces de l’ordre ».

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Affrontement d’idées

Culture

La 2e édition du championnat des joutes verbales francophones aura lieu du 25 février au 18 mars à Lomé. 

Business angels au chevet des start-up togolaises

Tech & Web

Belle opportunité pour les startups togolaises en quête de financement. Une plateforme leur permet de rechercher des investisseurs.

Premier album pour Valentine Alvares

Culture

Après une multitude de singles, la chanteuse togolaise Valentine Alvares sort son premier album. Elle met le cap à l'international.

Les adieux de Gakpé aux Eperviers

Sport

Serge Gakpé a annoncé jeudi qu'il prenait sa retraite internationale. Le Togolais évolue actuellement au Chievo de Vérone.