Des chiffres qui fâchent

12/04/2010
Des chiffres qui fâchent

L’UFC et ses alliés du Frac jonglent avec les chiffres pour démontrer une mobilisation exceptionnelle lors des marches de protestation organisées désormais chaque samedi.
La dernière édition aurait rassemblé 250.000 personnes, rien de moins., selon les organisateurs.
A titre de comparaison, la plus grande manifestation organisée en France (60 millions d’habitants) remonte à juin 1984. 850 000 personnes avaient défilé à Paris pour la défense de l’Ecole privée, contre le projet de loi socialiste sur l’Ecole laïque.
Les soutiens de l’UFC annoncent même 500.000 marcheurs dans les rues de Lomé, information relayée et amplifiée par les forums animés par des Togolais de la Diaspora qui depuis Paris, Berlin, Bruxelles ou New York ont bien entendu une très bonne vue sur le cortège.
La réalité est évidemment très éloignée.
Le parti d’opposition a mobilisé samedi dernier dans les rues de la capitale environ 4000 personnes. Entre le début de la marché à Bé et son arrivée à la plage, certains manifestants ont quitté le cortège ; d’autres l’ont rejoint.
L’UFC a de quoi être satisfait de ces chiffres et gagnerait en crédibilité à reconnaître leur réalité.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Les raisons de la mort violente d'une Togolaise à Washington

Faits divers

Le meurtrier présumé de Waliyatou Amadou, une jeune togolaise de 23 ans poignardée à mort à Washington, est sous les verrous.

Les Eperviers sont motivés à bloc

Sport

Les Eperviers ont quitté Lomé vendredi matin pour Libreville Ils affronteront le 16 janvier la Côte d’Ivoire dans le cadre de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN).

Quatre malfaiteurs abattus par la police

Faits divers

Le groupe d’intervention rapide de la police a neutralisé jeudi un groupe de de braqueurs munis de fusils d’assaut de type AK47.

Démarche transparente

Sport

Pour connaître en direct la somme récoltée en faveur des Eperviers, le comité de mobilisation vient de lancer un site.