Des entreprises qui font fausse route

02/03/2013
Des entreprises qui font fausse route

Le ministre des travaux publics, Ninsao Gnofam, a lancé samedi une mise en garde aux entreprises de travaux publics; pas toutes, mais celles qui ont pris la mauvaise habitude de commencer un chantier sans jamais l’achever.

Visées plus précisément, celles en charge de la construction ou de la réhabilitation des routes qui, bénéficiaires du marché, le confie à un tiers.

Le ministre a simplement rappelé que les pratiques de sous-traitance étaient en violation avec les dispositions de l’article 102 du code des marchés publics.

Outre le non respect des délais ou l’arrêt pur et simple des travaux, ce système n’offre pas toutes les garanties quant à la qualité des infrastructures réalisées.

Le Togo a lancé une politique de rénovation du réseau routier, tant à Lomé qu’à l’intérieur du pays. Des milliards sont investis pour doter le pays d’infrastructures modernes indispensables à son développement.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

La Cour constitutionnelle n'est pas une juridiction comme les autres

Justice

La Cour constitutionnelle croule littéralement sous les requêtes de saisie pour un oui ou pour un non. L'heure est à la clarification.

Une politique qui coule de source

Développement

Une eau de bonne qualité est essentielle au développement économique et humain. Les autorités s'emploient à la fournir. Le taux de couverture est en hausse.

La Banque mondiale met le paquet

Développement

La Banque Mondiale (BM) vient d’approuver de nouveaux financements en faveur du Togo. Et pas des moindres puisqu’il s’agit de 44 millions de dollars.

Montée en gamme de la médecine togolaise

Santé

L’un des critères retenu par les investisseurs étrangers pour s’implanter au Togo, c'est la qualité des soins.