Des ministres en prison !

05/03/2008
Des ministres en prison !

Les ministres de la Justice, des Droits de l'homme et de la Sécurité ont effectué mardi une visite de différents lieux de détention à Lomé.

Accompagnés de représentants du HCDH et de la CNDH, les officiels ont visité la prison civile de Lomé, la brigade territoriale et le commissariat central pour se rendre compte des conditions de vie des détenus. «Nous avons été relativement satisfait des conditions de détention des femmes à la prison civile de Lomé. Par contre le nombre pléthorique des hommes en ces lieux fait qu'il est difficile d'avoir des conditions idéales» a expliqué Célestine Akuavi Aidam, ministre chargée des Droits de l'Homme et de la Démocratie qui a également déploré l'état vétuste des bâtiments de détention.

Elle a souhaité un réaménagement de la prison civile de Lomé .

A la brigade territoriale et au commissariat central, la délégation s'est vue expliquer les conditions de garde à vue et les procédures qui permettent la libération ou le déferrement des prévenus.

Cette démarche du gouvernement intervient à la veille de la tenue de la 7e session des droits de l'homme des Nations Unies au cours de laquelle le Togo devra défendre un rapport dressé l'année dernière par le rapporteur spécial de l'Onu contre la torture sur les conditions de détention dans le pays.

La prison civile de Lomé compte aujourd'hui 1458 détenus dont 38 femmes.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Esprit de compromis

Cédéao

La Cédéao a invité les responsables politiques togolais à s'engager très rapidement dans un processus de dialogue.

Solution en vue à Bissau ?

Cédéao

Le président de la Cédéao, Faure Gnassingbé, a rencontré vendredi à Abuja son homologue de Guinée Bissau.

Innover pour une santé de meilleure qualité

Santé

Le président Faure Gnassingbé s’est rendu jeudi au CHR d’Atakpamé (région des Plateaux) qui expérimente depuis plusieurs mois un processus de gestion externe.  

Les priorités de la BM pour 2018

Développement

Joëlle Dehasse, la représentante de la Banque mondiale à Lomé, a indiqué les priorités de son institution pour l’année prochaine.