Des ministres sous pression

13/09/2008
Des ministres sous pression

Week-end de stress pour les membres du gouvernement togolais. L'annonce de la nouvelle équipe  interviendra lundi dès le retour du Premier ministre de New York où il est allé faire ses adieux aux responsables du Pnud dont il était, jusqu'à il y a quelques jours ; le directeur du Bureau Afrique.

En attendant, les ministres sortants se demandent à quelle sauce ils seront mangés. Maintien à leur poste, changement d'affectation ou départ pur et simple.La tension est perceptible chez certains responsables gouvernementaux. « Pas question de quitter Lomé et mieux vaut avoir son portable à portée de main, au cas où », explique l'un d'eux.

On ignore pour le moment qui sera reconduit ou remercié. Certains ont assuré leur mission avec efficacité et professionnalisme ; d'autres ont déçu par leur absence d'expérience.

Mais pour le moment, aucune indiscrétion n'est venue lever le mystère. Et comme à chaque remaniement, les Togolais spéculent à partir de rumeurs évidemment infondées.

Ce que l'on sait, en revanche, c'est que Gilbert Fossoun Houngbo sera de retour au Togo dimanche. Il devrait annoncer lundi la composition de son équipe. Juste le temps de préparer son discours de politique générale qu'il présentera à l'Assemblée nationale sans doute mardi. Puis en milieu de semaine il devrait s'envoler pour Bruxelles où s'ouvre jeudi la conférence des partenaires au développement du Togo.

Un rendez-vous crucial pour le pays car il permettra de mobiliser des moyens financiers exceptionnels pour une relance à long terme de l'économie.

Outre les bailleurs institutionnels (UE, FMI, BM, BID, BAD), de nombreux pays seront représentés à Bruxelles, y compris ceux qui n'ont pas de relations traditionnelles avec Lomé.

Les Etats-Unis ont confirmé vendredi qu'ils auront un représentant sur place ; la nouvelle ambassadrice au Togo, Patricia McMahon Hawkins.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Vers un PGICT 2 ?

Environnement

Lancé en 2013, le PGICT, le projet de gestion intégrée des catastrophes et des terres, pourrait avoir une suite.

Bon appétit !

Santé

La consommation des tilapias élevés au Togo est sans danger. Mise au point rendue nécessaire après la publication d'articles mensongers.

Au Togo, les Européens développent une diplomatie climatique

Coopération

Les ambassadeurs de France, d’Allemagne et de l’Union européenne se sont retrouvés mardi à Lomé pour parler climat et aide en faveur du Togo.

Promouvoir les micro et petites entreprises en milieu rural

Développement

Le FIDA accompagne l'Etat dans le développement d'un programme destiné à aider les jeunes ruraux à créer des micro et petites entreprises.