Désignation de six nouveaux membres

25/05/2007
Désignation de six nouveaux membres

L'Assemblée nationale du Togo a procédé jeudi à la désignation d'une partie des membres de la Cour constitutionnelle conformément à l'accord signé par les acteurs politiques togolais le 20 août 2006 à Lomé.  Au total six membres ont été nommés par les députés. Parmi celles-ci figurent trois membres de l'actuelle Cour.

Ces nouveaux membres ont été nommés lors d'un scrutin uninominal à seul tour parmi 31 candidats.La prochaine Cour constitutionnelle sera composée de neuf membres. Les trois autres personnalités seront désignées par le président de la république, Faure Gnassingbé.

Au total six membres animent l'actuelle Cour Constitutionnelle.

L'Assemblée nationale avait lancé début avril un appel à candidature pour le renouvellement des membres de la Cour conformément aux dispositions des articles 100 et 157 de la constitution et suivant l'esprit de l'accord politique.

Cette question a suscité ces derniers mois, de larges débats au sein de la classe politique togolaise.

Le renouvellement de l'actuelle Cour constitutionnelle dont les décisions sont souvent contestées par l'opposition, démontre la volonté du gouvernement, notamment du chef de l'Etat togolais Faure Gnassingbé à veiller au bon déroulement des prochaines élections prévues le 5 août prochain.

 

Voici les six nouveaux membres:

 

Kouami Amados-Djokos (membre de l'actuelle Cour)

Aboudou Assouma (membre de l'actuelle Cour)

Arégba Polo (magistrat à la retraite)

Mipamb Nahm-Tchougli (membre de la CNDH)

Koffi Tagbé (magistrat à la Cour d'Appel de Lomé)

Maman-Sani Aboudou-Salami (membre de l'actuelle cour)

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Fonctionnement de la justice perturbé

Justice

Le fonctionnement de la justice est perturbé depuis le début de la semaine par une grève des greffiers qui réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail.

Pays d'accueil et d'intégration

Diaspora

La Semaine de l’intégration africaine s’est ouverte lundi à Lomé. Cinq jours de débats et séminaires sur le thème de la jeunesse et de l’intégration.

Intégration technologique

Tech & Web

La Cédéao veut parvenir à l’intégration, y compris pour tout ce qui concerne le secteur des télécommunications, très porteur.

Au Maroc, Agadazi explique comment le Togo combat la pauvreté

Développement

Lutter contre la pauvreté est a priorité des priorités pour le gouvernement. De nombreuses initiatives ont vu le jour.