Désolé !

10/01/2013
Désolé !

Tous ceux qui n’habitent pas à Lomé peuvent à juste raison s’inquiéter de la situation en lisant les articles publiés par des sites hostiles au pouvoir. Les titres font froid dans le dos : « La manifestation du CST sauvagement réprimée », « Sanglante répression au Togo », « Des gaz lacrymogènes pleuvent au carrefour de Bè » ou encore « Reprise des violences policières à Lomé ».

De la désinformation exploitée à fond sur internet où l’on peut écrire tout et n’importe quoi. Ce n’est pas nouveau. Le Togo en fait l’amère expérience à chaque manifestation.

Jeudi une poignée de jeunes voulant en découdre avec les forces de l’ordre a été rapidement dispersée par la police et la gendarmerie à l’aide de lacrymogènes. 

Désolé pour ceux qui attendaient du sang et des larmes.  

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.

Football apaisé

Sport

Des incidents ont émaillé plusieurs rencontre du championnat de première division. Les sanctions sont tombées jeudi.

30.000 spectateurs pour 20 ans de carrière

Culture

Vingt ans de carrière, ça se fête. King Papavi Mensah offrira à ses fans un concert géant le 30 avril au stade de Kégué.

La détermination du gouvernement ne s'érode pas

Environnement

Le gouvernement et ses partenaires vont mettre 90 milliards de Fcfa sur la table pour lutter contre l’érosion côtière qui fait des ravages.