Désolé !

10/01/2013
Désolé !

Tous ceux qui n’habitent pas à Lomé peuvent à juste raison s’inquiéter de la situation en lisant les articles publiés par des sites hostiles au pouvoir. Les titres font froid dans le dos : « La manifestation du CST sauvagement réprimée », « Sanglante répression au Togo », « Des gaz lacrymogènes pleuvent au carrefour de Bè » ou encore « Reprise des violences policières à Lomé ».

De la désinformation exploitée à fond sur internet où l’on peut écrire tout et n’importe quoi. Ce n’est pas nouveau. Le Togo en fait l’amère expérience à chaque manifestation.

Jeudi une poignée de jeunes voulant en découdre avec les forces de l’ordre a été rapidement dispersée par la police et la gendarmerie à l’aide de lacrymogènes. 

Désolé pour ceux qui attendaient du sang et des larmes.  

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stanlux épouse une carrière d'ambassadeur

Culture

Les Kora Awards, qui récompensent chaque année les meilleurs artistes africains, n’auront pas lieu en 2014. 

La France rénove sa culture

Culture

L’Institut Français (ex-centre culturel français) rouvrira ses portes dans de nouveaux locaux à la fin de ce mois.

Le CSAO va se réunir à Lomé

Coopération

Le Club du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest (CSAO) organisera prochainement au Togo une‘ Semaine de l’Afrique de l’Ouest’.

Une force de conviction

Finances

Kossi Assimaidou quittera ses fonctions d’administrateur du Fonds monétaire international (FMI) à la fin de ce mois.