Devoir de justice

17/02/2013
Devoir de justice

Dans un Etat de droit, il appartient à la police, à la gendarmerie et à la justice de mener une enquête criminelle. Mais au Togo, certains militants se réclamant de l’opposition prétendent mener leur propres investigations sous prétexte que l’interpellation et l’incarcération de plusieurs de leurs amis sur lesquels pèsent des présomptions graves dans l’incendie des marchés de Kara et de Lomé, ne serait qu’une manœuvre du pouvoir pour faire taire ses adversaires. 

Les opposants sont libres de raconter n’importer quoi, ce dont ils ne se privent pas depuis un mois, en affirmant que  le gouvernement est directement responsable des incendies. Mais n’en déplaise à ceux qui tentent d'entretenir un climat insurrectionnel dans le pays, c’est à la justice qu’il reviendra de livrer ses conclusions. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Saison des transferts : Amevor quitte les Pays-Bas

Sport

Le défenseur togolais Mawouna Kodjo Amevor vient de signer pour deux ans avec le club anglais de Notts County. 

NBRC : rencontre entre experts togolais et européens

Coopération

Le Togo entend lutter contre les risques liés aux agents et matériaux nucléaires, radiologiques, biologiques, et chimiques.

Ayassor à Bissau pour une réunion périodique

Uemoa

Le ministre de l'Economie, des Finances, Adji Otèth Ayassor, assiste depuis jeudi à la réunion des ministres des Finances des pays membres de l’UEMOA. 

Wacem : l’enquête a débuté

Faits divers

L’explosion accidentelle survenue mardi dans une cimenterie de la société Wacem à Tabligbo (70km de Lomé) a fait 5 morts.