Devoir de justice

17/02/2013
Devoir de justice

Dans un Etat de droit, il appartient à la police, à la gendarmerie et à la justice de mener une enquête criminelle. Mais au Togo, certains militants se réclamant de l’opposition prétendent mener leur propres investigations sous prétexte que l’interpellation et l’incarcération de plusieurs de leurs amis sur lesquels pèsent des présomptions graves dans l’incendie des marchés de Kara et de Lomé, ne serait qu’une manœuvre du pouvoir pour faire taire ses adversaires. 

Les opposants sont libres de raconter n’importer quoi, ce dont ils ne se privent pas depuis un mois, en affirmant que  le gouvernement est directement responsable des incendies. Mais n’en déplaise à ceux qui tentent d'entretenir un climat insurrectionnel dans le pays, c’est à la justice qu’il reviendra de livrer ses conclusions. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Plus d’efficacité dans les résultats grâce au NIM

Coopération

Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) va introduire la procédure du National Implementation modality (NIM) dans l’exécution des projets développés au Togo.

Un Togo en bonne santé

Santé

L’Agence Française de Développement (AFD) finance pour 5 milliards de Fcfa le Projet d’appui à la gestion des ressources humaines en santé et du médicament au Togo. 

Kennedy Round : nouvelle aide japonaise

Coopération

Les autorités togolaises ont reçu lundi 10.481,5 tonnes de blé grain, première partie d’un don japonais d’un montant de près de 3 milliards de Fcfa.

Commerçants braqués à l’aéroport

Faits divers

Des passagers qui s’apprêtaient à voyager ont été braqués dimanche sur le parking de l’aéroport de Lomé. Bilan, un mort et 3 blessés après une fusillade.