Devoir de justice

17/02/2013
Devoir de justice

Dans un Etat de droit, il appartient à la police, à la gendarmerie et à la justice de mener une enquête criminelle. Mais au Togo, certains militants se réclamant de l’opposition prétendent mener leur propres investigations sous prétexte que l’interpellation et l’incarcération de plusieurs de leurs amis sur lesquels pèsent des présomptions graves dans l’incendie des marchés de Kara et de Lomé, ne serait qu’une manœuvre du pouvoir pour faire taire ses adversaires. 

Les opposants sont libres de raconter n’importer quoi, ce dont ils ne se privent pas depuis un mois, en affirmant que  le gouvernement est directement responsable des incendies. Mais n’en déplaise à ceux qui tentent d'entretenir un climat insurrectionnel dans le pays, c’est à la justice qu’il reviendra de livrer ses conclusions. 

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Joyeux anniversaire de Washington

Diaspora

L’ambassadeur du Togo aux Etats-Unis, Kadangha Limbiyé Bariki, a participé dimanche à Washington à la fête de l’indépendance.

Une victoire qui ouvre le chemin du progrès

Politique

Lors de son ultime intervention télévisée vendredi soir, Faure Gnassingbé (UNIR) s’est félicité du climat de paix qui a prévalu lors de la campagne électorale.

Adebayor en toute sincérité

Sport

Emmanuel Adebayor, la vedette du football togolais, a décidé d’apporter son soutien à Faure Gnassingbé, le candidat d’UNIR.

L’arme fatale contre les serpents

Santé

Inoserp Pan Africa, un nouveau sérum révolutionnaire contre les morsures de serpents, sera disponible dans quelques semaines au Togo.