Dialogue : divergences dans la courtoisie

08/03/2012
Dialogue : divergences dans la courtoisie

Les discussions entre le gouvernement, le RPT, l’ANC et le CAR ont repris jeudi.

Les deux formations de l’opposition souhaitent évoquer en priorité la limitation du mandat présidentiel, mais le RPT, à juste titre, estime que les pourparlers doivent porter sur les questions les plus urgents dans la perspective des prochains scrutins locaux et législatifs, à savoir le fichier électoral, le découpage des circonscriptions et à la composition de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

« Sur les 29 points qui doivent faire l’objet d’un débat, il faut maintenant savoir par où commencer. Nous pensons que la limitation du mandat présidentiel et le mode de scrutin sont les deux thèmes à privilégier », a expliqué Dodji Apévon du CAR.

«Nous avons instruit le Bureau du dialogue  de poursuivre les démarches en vue de trouver une issue favorable  dans les prochains jours », a confié à Republicoftogo.com Jean-Pierre Fabre, le président de l’ANC.

Ce point de vue n’est pas partagée par le RPT. Selom Klassou, le 1er vice-président à l’Assemblée nationale, a appelé les leaders de l’opposition à faire preuve de bon sens. 

« Nous sommes en année électorale au Togo ; il y a des questions urgentes à traiter  de manière consensuelle et sans blocage inutile pour aller à des élections dans la sérénité et dans la transparence. Il n’y a aucune mauvaise volonté de notre part, mais le souci d’organiser le scrutin dans les meilleures conditions, c’est ca l’urgence », a-t-il expliqué.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !