Dialogue politique : pas d'avancées majeures

23/02/2018
Dialogue politique : pas d'avancées majeures

Daniel Osséï dont le pays assure la facilitation

Majorité et opposition se sont séparées vendredi après quelques heures de discussion pour cette deuxième journée du dialogue politique. Pas vraiment d’avancées concrètes.

Selon le compte-rendu fait à la presse par Daniel Osséï, l’ambassadeur du Ghana au Togo, les pourparlers ont porté sur les questions d’ordre constitutionnel et sur le renforcement du climat de confiance, sans plus de précisions. 

Aucune date n’a été fixée sur la suite des discussions. Les parties attendent le retour de l’étranger du président du Ghana qui assistait à la réunion du jour.

Nana Akufo-Addo a prévu de se rendre aux Etats-Unis et en Europe et sera de retour à Accra le 4 mars.

Prochaine étape du dialogue, pas avant 10 jours au moins.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Des chirurgiens membres de l'Eglise Copte se mobilisent

Coopération

Deux cents patients soufrant d’hernies et de goitre seront pris en charge par des médecins égyptiens.

Les transfusions sanguines n'ont aucun caractère commercial

Santé

La culture de don du sang n’est pas très développée au Togo. Absence d’information et préjugés freinent la collecte.

Fin de la mission de Mashav

Coopération

La session de formation assurée par Mashav, l’Agence de coopération israélienne, s’est achevée jeudi.

La CAF demande à la Fédération togolaise de sortir son chéquier

Sport

Actuellement en pleine rénovation, le grand stade de Kégué à Lomé est indisponible pour de longs mois.