Dieu n’est pas encore encarté au CST

16/02/2013
Dieu n’est pas encore encarté au CST

Dans les rangs de l’opposition radicale, la référence à Dieu est fréquente. Vendredi, lors d’une énième manifestation, du collectif «Sauvons le Togo», Isabelle Améganvi de l’ANC a annoncé aux sympathisants que «L’heure de Dieu a sonné et ses signes sont visibles. Quelque que soit les gesticulations des dirigeants togolais, la vérité sera mise à nue un jour… ».

Elle a demandé à la population de prier afin que « Que Dieu nous révèle les auteurs de ces incendies ! ».

Depuis la publication par le Parti socialiste français d’un communiqué extravagant prenant fait et cause pour le CST, les opposants se sentent requinqués, convaincus que la contestation dans la rue et le refus du dialogue constitue la meilleure façon de renforcer la démocratie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Le Togo se mobilise en faveur des sinistrés

Cédéao

Faure Gnassingbé a effectué jeudi une visite de quelques heures en Sierra-Leone pour évaluer l’ampleur des dégâts.

PPAAO : nouvel appui de la Banque mondiale

Coopération

La Banque mondiale a accordé un financement additionnel pour l'amélioration de la productivité agricole au Togo.

L'heure est à la clarification

Social

Les employeurs rechignent à offrir à leur personnel une protection sociale digne de ce nom. Pourtant les textes sont précis.

Fraude avérée selon la FTF

Sport

En mai dernier, un match de D1 opposant Gbikinti de Bassar et Maranatha s’était soldé sur un score de 11 à 0 !