Dieu n’est pas encore encarté au CST

16/02/2013
Dieu n’est pas encore encarté au CST

Dans les rangs de l’opposition radicale, la référence à Dieu est fréquente. Vendredi, lors d’une énième manifestation, du collectif «Sauvons le Togo», Isabelle Améganvi de l’ANC a annoncé aux sympathisants que «L’heure de Dieu a sonné et ses signes sont visibles. Quelque que soit les gesticulations des dirigeants togolais, la vérité sera mise à nue un jour… ».

Elle a demandé à la population de prier afin que « Que Dieu nous révèle les auteurs de ces incendies ! ».

Depuis la publication par le Parti socialiste français d’un communiqué extravagant prenant fait et cause pour le CST, les opposants se sentent requinqués, convaincus que la contestation dans la rue et le refus du dialogue constitue la meilleure façon de renforcer la démocratie.

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Prévenir la menace terroriste

Coopération

Des experts ouest-africains viennent de se réunir à Lomé dans le cadre du projet européen sûreté de l’aviation civile en Afrique.

Océans : sécurité et développement

Union Africaine

La session ministérielle du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) s'est déroulée mardi à Addis Abeba.

Administration bien plus rapide

Tech & Web

Le président Faure Gnassingbé a inauguré lundi le réseau e-gouvernement. 560 administrations sont reliées entre-elle par fibre optique.

Devoir d'inventaire

Environnement

Le ministère de l’Environnement a publié jeudi les résultats d’une enquête sur la présence des POP (Polluants organiques persistants) au Togo.