Difficile de faire plus transparent

28/03/2015
Difficile de faire plus transparent

Gilbert Bawara

‘On nous parle de fichier électoral corrompu, de doublons, d’électeurs fictifs. Il n’y a qu’une seule manière de dissiper les craintes. Nous avons sollicité la Francophonie pour nous aider à consolider les listes électorales. La Céni  a demandé à tous les candidats d’envoyer leurs experts pour travailler ensemble avec la mission de la Francophonie. C’est un gage de transparence. Que voulez-cous de plus’, a déclaré samedi Gilbert Bawara, le ministre de l’Administration territoriale, lors d’un déplacement dans la banlieue de Lomé.

Il a également annoncé que chaque candidat recevrait 72 millions de Fcfa pour recruter et envoyer leurs délégués dans les 9.000 bureaux de vote que compte le pays.

Une preuve supplémentaire de la volonté du gouvernement d’organiser un scrutin irréprochable.

Prévue pour se tenir le 15 avril, la présidentielle aura lieu 10 jours plus tard.

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Lutte régionale contre le banditisme et le terrorisme

Coopération

Plus de 200 individus soupçonnés de banditisme et d’activités terroristes ont été arrêtées lors d'une opération de sécurité régionale.

La monnaie unique est sur les rails

Cédéao

Jean-Claude Brou, le nouveau président de la Commission de la Cédéao, a présenté devant les membres du Parlement de l’organisation son plan stratégique.

Prochaine mise en œuvre du WACA

Environnement

La Banque mondiale a annoncé en avril dernier une aide de plus de 50 millions de dollars sous forme de prêt et de don pour aider le Togo à lutter contre l’érosion côtière.

Le Togo grappille un petit point

Sport

La FIFA a publié jeudi son classement mensuel. Le Togo gagne un point. Il se retrouve à la 128e place au plan mondial.