Discours totalitaire

29/04/2009
Discours totalitaire

« L'UFC demeure convaincue que les populations togolaises, qui ont pris la bonne mesure de l'incapacité du gouvernement et du régime RPT à respecter les droits humains et à assurer le progrès économique et social du pays, sont déterminées à empêcher le maintien de ce pouvoir ». Voici, en substance, les termes du communiqué publié mardi par le parti de Gilchrist Olympio.

On est loin d'un dialogue apaisé et cette phraséologie rappelle furieusement les échanges qui avaient marqué la vie politique au Togo dans les années 90.Raison du courroux, la « tentative du pouvoir d'empêcher » le déroulement des festivités prévues à l'occasion de la célébration de la fête de l'indépendance, le 27 avril dernier.

L'Union des forces de changement qui pendant des années réclamaient que le 27 avril soit célébré avec faste n'a pas voulu participer aux manifestations organisées par les autorités. Elle a préféré convoquer ses militants et sympathisants pour un pique-nique sur la plage de Lomé.

En dépit des « pratiques totalitaires » du pouvoir, dénoncées par l'UFC, les réjouissances sur la plage se sont déroulées dans la bonne humeur et sans incidents.

 

Commentaires

Loading comments ...

Loading comments ...

IL NE FALLAIT PAS MANQUER

Stimuler les investissements dans les infrastructures

Développement

Abidjan accueille pendant deux jours une table ronde régionale sur la gouvernance et les outils dans le domaine des infrastructures. 

Réunion du Conseil de médiation et de sécurité à Abuja

Cédéao

Léné Dimban, l’ambassadeur du Togo auprès de la Cedeao a présidé mercredi à Abuja (Nigeria) la 28e réunion du Conseil de médiation et de sécurité.

Arnaques à la petite semaine

Faits divers

Pour fidéliser leurs abonnés, les opérateurs de téléphonie mobile (Moov et Togo Cellulaire) multiplient les opérations commerciales et autres jeux-concours. 

Les Togolais Drépano-solidaires

Santé

La drépanocytose est un vrai problème de santé publique. Près de 250.000 Togolais en sont victimes.